• Demeure de Macha Goetz – Le soir

    Macha resta un instant interdite devant la vieille femme qui se tenait sur le seuil de sa porte puis elle se ressaisit.

    Chapitre 14 : Missions

     - Alma Inari ! Quelle surprise ! Entrez !

    Macha s’effaça pour la laisser passer et la guida jusqu’au sofa où elles s’assirent toutes les deux. L’Alma poussa un soupir de soulagement puis se tourna vers Macha, le visage sérieux.

    - Je disais donc, Macha, que je vais avoir besoin de votre aide.

    - Mon aide ? … Bien sûr, Alma, il n’y a pas de soucis. Mais sur quoi ? Vous êtes également à la tête d’un Convent Influent et vous n’êtes pas sans pouvoirs.

    La vieille femme secoua la tête, une expression dépitée sur le visage et elle eut un geste fataliste des mains.

    Chapitre 14 : Missions

    - Plus maintenant… Depuis notre dernière rencontre, qui remonte à plusieurs années maintenant, il y a eu quelques incidents qui ont fragilisé notre Convent. Il est possible aussi que de mauvaises décisions ont été prises de mon côté…

    - Vous ? Voyons, ce n’est guère possible.

    - Cela arrive aussi aux meilleurs, Macha. Enfin, Qafzeh n’est plus aussi influent en Afrique qu’auparavant. La pression humaine est trop importante ainsi que les problèmes économiques. L’écologie est le dernier de leurs soucis. Et pourtant, c’est vital.

    - Que s’est-il passé Alma ?

    - J’ai perdu un Enfant de la Flore…

    - Ho… Mais… vous en avez plusieurs dans le Convent, non ?

    - Plus maintenant, c’est bien ça le problème : Zadan, notre membre le plus jeune, n’a pas supporté d’avoir une pression supplémentaire sur les épaules et s’est enfuit. Nous ne le reverrons pas… Quant au dernier, il a retourné sa veste…

    - Retourné sa veste ?

    - Il a rejoint un Convent Noir…

    - Quoi ?!!

    Chapitre 14 : Missions

    Macha avait crié d’étonnement et d’horreur. L’Alma Inari poussa un soupir et se massa le front comme si elle était en proie à une forte migraine.

    - Je ne voulais pas vous en parler, je pensais pouvoir m’en occuper seule mais j’ai péché par excès de confiance. Le Convent Noir s’est implanté en Afrique du Nord, en bordure du Sahara. Je n’ai pas réussi à les déloger. Et c’est à ce moment-là que j’ai perdu un membre de l’Affinité de la Flore… C’est donc pour cela que me voilà chez vous, à Lenzasen. Je souhaiterais que vous me prêtiez un de vos Enfants de la Flore. 

    - Vous n’en avez plus aucun de cette Affinité ?

    - Le dernier en date n’a que deux ans. Autant vous dire qu’il ne sera pas utile avant un moment. Et nous avons besoin de soutien maintenant. Nous avons réussi à ce que l’Ethiopie s’engage à replanter des millions d’arbres sur son territoire. Il faut absolument qu’un Enfant soit là-bas pour que ce projet soit mené à bien. C’est vital dans cette partie du monde.

    - Je comprends très bien, Alma. Vous avez bien fait de venir ici puisque nous avons plusieurs Enfants de la Flore… Hmmm, je pense qu’Helen Bergshein pourrait vous convenir.

    - Helen ? Ho oui, oui. Elle est déjà venue dans notre Convent. C’est la personne idéale pour cette tâche. Elle est si douce et patiente.

    - Et que faisons-nous pour le Convent Noir ?

    L’Alma Inari se rembrunit et fronça les sourcils quand elle regarda Macha.

    Chapitre 14 : Missions

    - Je m’en occupe.

    - Vous êtes sûre ?

    - Macha, je suis fautive, je ne l’ai pas vu s’installer. Et il est sur mon territoire.

    - Mais vous venez de me dire que vous n’avez pas réussi à le déloger. Comment allez-vous vous y prendre ?

    - Je vais demander de l’aide au Convent d’Assiout. Ils ont toujours été neutre, mais là, il s’agit de notre continent, je ne supporterai pas que ce Convent s’étende.

    - Faites attention aux humains aussi. Ils ont beaux ne pas avoir de pouvoirs, ils ont montré leurs pouvoirs de nuisances et la corruption les rend dangereux.

    Le visage de la vieille femme se crispa un moment mais ses yeux eurent une lueur froide.

    Chapitre 14 : Missions

    - Ne vous inquiétez pas pour cela. Je le sais ô combien qu’ils peuvent être aussi nuisible que des cafards. Il y a bien longtemps que la naïveté m’a quitté.

    Macha opina de la tête puis se leva du canapé et invita l’Alma à la suivre.

    - Bien. Il est tard et vous avez besoin de vous reposer. Nous verrons le couple Bergshein demain matin. Je vais leur envoyer un message pour les avertir.

    - Je vous en remercie Macha… Juste une petite question…

    - Oui ?

    - Les Jumelles sont toujours avec vous ?

    - Heu, oui. Oui, bien sûr.

    Inari secoua la tête et regarda Macha, accablée.

     

    - Vous devriez leur laisser reprendre leur route, Macha. Ce n’est pas bon que ces esprits se mêlent de nos affaires.

    - Mais elles étaient au plus près de Gaïa. Elles m’ont toujours prouvé leur bonne foi.

    - Malgré tout, je ne suis pas sûre que leurs intérêts et les nôtres convergent, Macha…

    La Grande-Maître n’eut rien à dire là-dessus et haussa les épaules. C’était une conversation qu’elles avaient eue toutes les deux, il y a quelques années. Et Macha était trop fière pour reconnaître qu’Inari avait en partie raison.

     

    Maison Bergshein – Le lendemain matin, aux aurores.

    La première chose que remarqua Helen en se levant ce fut l’absence de son mari dans le lit à côté du sien.

    Chapitre 14 : Missions

    Puis ensuite, le message qui l’attendait sur son téléphone portable. Elle haussa un sourcil intrigué devant le SMS de Macha puis se leva, mit son peignoir et partit retrouver son mari.

    Chapitre 14 : Missions

    Celui-ci était au même endroit que chaque matin : au pied de la tombe de son fils Christian. Helen poussa un bref soupir avant de s’avancer ver lui et de lui poser la main sur l’épaule. Piotr se retourna et plongea ses yeux gris acier dans ceux de sa femme.

    Chapitre 14 : Missions

    - Helen, tu aurais dû rester coucher.

    - Comme toi, Piotr, comme toi. Pourquoi te faire du mal ainsi chaque jour ?

    L’homme blond reporta son regard sur la tombe et ses épaules s’affaissèrent.

    - Qu’avons-nous oublié de faire, Helen ? Aurions-nous pu le sauver ?

    - Piotr… Christian était malade, il avait une leucémie. Et nous avons fait tout ce qu’il était possible de faire tu le sais bien. Malheureusement, être Enfant de Gaïa ne nous protège pas de tout.

    - Cela me désole tellement…

    Helen regarda un moment le dos de son mari et son regard se fit plus triste.

    - Piotr… Je… Tu pourrais peut-être reprendre ta liberté maintenant…

    Piotr fit volte-face et fronça les sourcils devant Helen.

    - Reprendre ma liberté ?

    - Oui. Nous savons très bien, toi et moi, que notre mariage n’est qu’une façade et que tes sentiments te portent ailleurs… Nous avons donné 3 enfants au Convent, je pense que nous en avons assez fait. Tu peux enfin aimer qui tu veux !

    - Si cela avait été aussi simple… Il y a quelques années, j’aurais dit oui avec plaisir. Mais maintenant cela n’a plus aucune importance. Il ne m’a pas attendu, tu sais…

    Chapitre 14 : Missions

     

    Helen ne dit rien mais eut une grimace de compassion pour son mari. Malgré leur trois enfants, Piotr n’avait jamais caché son attirance pour les hommes. Mais son devoir envers les Enfants de Gaïa était toujours passé avant sa vie privée. Et puis son Affinité était si puissante qu’il était devenu un membre influent du Convent. Et même au-delà de leurs territoires.

    -Piotr, je ne sais que dire… Mais mon offre est toujours ouverte. Tu pourrais prétendre à une vie plus … conforme à ce que tu es.

    Il eut un vague geste de la main pour indiquer de laisser tomber puis se tourna de nouveau vers sa femme.

    - Mais et toi ? On parle toujours de moi. Est-ce que toi, tu aurais rencontré quelqu’un ?

    Helen eut un hoquet à cette question puis se mit à rire doucement.

    - Si seulement. Non, Piotr. Tu as été le seul homme de ma vie et il n’y en aura pas d’autres. Je ne peux guère penser à la bagatelle après toute cette amertume dans nos vies.

    Elle reporta son regard sur la tombe de son fils et ses épaules s’affaissèrent. Piotr se rapprocha de sa femme et serra son épaule avec affection.

    Chapitre 14 : Missions

    - Finalement, on se complète bien, hein…

    Elle eut un bref sourire douloureux puis elle se força à reprendre la discussion.

    - Au fait, j’étais venue te dire de rentrer à la maison. Macha vient nous voir ce matin. J’ai eu un message tout à l’heure sur mon portable.

    - Macha ? A cette heure-ci ? Que se passe-t-il donc ?

    - Je ne sais pas. Elle n’a rien dit de plus dans son message.

    - Pourvu que cela ne soit pas à cause d’Hendrick.

    - Ho Piotr, tout ne tourne pas autour de lui…

    Il fronça un instant les sourcils et eut une grimace amère.

    - Je le sais bien. Je sais que c’est notre médecin le plus influent et le plus puissant aussi. Mais je ne peux m’empêcher de le trouver faux et retors.

    - Piotr.. Nous avons eu cette discussion je ne sais combien de fois. On n’a jamais eu rien à reprocher à Hendrick. Mais il faut toujours que tu lui incombes la mort de Christian ! Il n’y est pour rien, il a fait son possible. Nous ne sommes pas des dieux !

    - Je…

    Piotr fut brutalement interrompu par le carillon de la porte d’entrée. Helen et Piotr se regardèrent et d’un commun accord rentrèrent dans la maison. Helen lissa un instant ses cheveux puis alla ouvrir. C’était bien Macha mais elle était également accompagnée d’une autre personne qu’Helen reconnut aussitôt. Et elle eut un grand sourire.

    - Alma Inari ! Vous ici ! Entrez, entrez donc !

    Les deux vieilles femmes entrèrent dans la maison et après les salutations d’usage envers Piotr, ils s’assirent tous ensemble dans le salon, autour de la table basse. Le couple Bergshein regardait avec curiosité les deux Grandes-Maîtres et attendaient qu’elles expliquent leur présence dans leur demeure. Macha jeta un coup d’œil à Inari qui hocha légèrement la tête. Elle regarda ensuite Helen et Piotr et prit enfin la parole. Elle répéta donc la conversation qu’elle avait eu avec Macha la veille au soir et demanda à Helen de l’assister dans le Convent de Qafzeh. Elle omit sciemment Les Sorciers Noirs. Inari en avait parlé avec Macha et elles ne souhaitaient pas les inquiéter davantage.

    Chapitre 14 : Missions

     

    Au fur et à mesure que l’Alma parlait, Piotr vit le corps de sa femme se tendre davantage et son regard se faire plus intense. Evidemment, Piotr compris que l’Alma avait trouvé la personne idéale en Helen pour l’épauler. Sa femme ne vivait plus maintenant que pour se consacrer aux autres, en s’oubliant au maximum. Il savait que c’était une façon pour elle de compenser la mort de leur fils. Il ne fut donc guère étonné quand Helen répondit positivement à Inari.

    Chapitre 14 : Missions

     

    - Bien sûr ! Bien sûr que je viens vous aider. Je pense que notre Grande-Maître n’y verra pas de problèmes car nous sommes déjà bien pourvus quant à l’Affinité de la Flore ?

    Elle se tourna vers Macha qui se contenta de sourire et de hocher doucement la tête. Par contre, les trois femmes furent surprises quand Piotr prit la parole.

    - Je souhaiterais venir aussi.

    Elles le regardèrent avec stupeur et Helen s’étonna :

    - Piotr… Tu es sûr de toi ? Tu veux vraiment venir avec moi ?

    - Oui… Enfin, si Macha est d’accord, évidemment ?

    Il se retourna vers Macha avec une moue quelque peu narquoise. Il savait qu’elle ne pouvait guère dire non. Il avait toujours été un membre exemplaire et obéissant dans le Convent, ne demandant jamais rien.

    - Eh bien… Je ne peux guère te refuser de partir si tu le veux, en effet. Mais es-tu sûr que Friedrich te remplacera efficacement ?

    - Oui, Macha. En cinq ans, il a su me seconder efficacement et son Affinité de l’eau s’est approfondie et il arrive pratiquement au même niveau que moi. Bon, il lui manque encore un peu d’expérience et de l’intuition, cela s’affinera avec les années…. Macha, j’ai besoin de partir un peu de Lenzasen. La demande d’Alma Inari arrive à point nommé. Cela fait un moment que je n’ai pas été confronté à de vrais défis avec mon Affinité. Un territoire désertique c’est l’endroit idéal pour tester les limites de mes dons.

    - Bien. Qu’il en soit ainsi. Helen, Piotr Bergshein, votre présence sera la bienvenue dans le Convent de Qafzeh. Votre réputation, à vous deux, n’est plus à faire et vos Affinités nous serons d’une grande aide en Ethiopie.

    Chapitre 14 : Missions

     

    Inari finit sa phrase en un hochement de tête vers Piotr et Helen puis elle se tourna vers Macha qui ne put qu’acquiescer à la situation.

    - Bien. Et en ce qui concerne Kirsten et Sonja, vos filles, comment allez-vous faire ?

    - Régis et Viviane Fydren s’en occuperont. Ils ont déjà l’habitude de les prendre en charge quand nous sommes occupés ou quand Helen partait en mission avec les ONG.

    - Hmm…. Et dans ce cas, est-ce que Kirsten peut se former auprès de Friedrich du coup ?

    A ces paroles, les visages de Piotr et Helen se fermèrent un peu. Kirsten était leur deuxième enfant mais leur fille ainée maintenant. Elle avait l’Affinité de l’Eau comme son père. Et, après la mort de Christian, ils avaient eu tendance à surprotéger leurs filles et à ne pas mettre en avant leurs Affinités. Une manière, plus ou moins consciente, de les protéger.

    Chapitre 14 : Missions

    Chapitre 14 : Missions

    C’est pour ça que la requête de Macha les mettait assez mal à l’aise. Ce fut Piotr qui répondit après un bref regard à sa femme.

    - Est-ce vraiment nécessaire ? Kirsten est encore jeune.

    Chapitre 14 : Missions

     

    Macha resta un instant silencieuse, regardant tour à tour Helen et Piotr, puis elle reprit la parole, pesant ses mots face à ces parents à l’histoire douloureuse.

    - Helen… Piotr… Vous savez ce que nous sommes, n’est-ce pas ? … J’aimerais vraiment que nos enfants vivent le plus innocemment possible… Mais nous vivons une époque troublée où nos forces sont mises à contribution et sûrement encore plus à l’avenir. Je préfère que votre fille soit le plus entraînée possible dans son Affinité… si jamais nous avions besoin…

    Helen poussa un gros soupir puis hocha la tête en direction de la Grande-Maître.

    Chapitre 14 : Missions

    - Très bien, puisque de toute façon, nous faisons toujours notre devoir. Mais évite que Kirsten s’épuise ! Elle est encore toute jeune.

    - Helen, je souhaite qu’elle se forme davantage pas l’exploiter. Donc, vous avez pris votre décision, vous partez tous les deux ?

    Piotr et Helen hochèrent de la tête de concert puis reportèrent leur regard sur l’Alma. Celle-ci les regarda avec intensité.

    - Très bien. Vous allez nous être d’une très grande aide tous les deux. Qafzeh vous sera reconnaissant.

    Personne ne remarqua la légère grimace de Macha. Elle savait qu’elle agissait au mieux mais elle espérait ne pas les envoyer à la mort…

    Chapitre 14 : Missions


    16 commentaires
  • Comme promis, je vous partage sur la galerie du jeu les enfants d'Amaury. 

    Mon ID Origin est : Agathe2013

    Et comme vous le verrez, il en manque un. Orphée Villaréal. Je le garde pour moi pour l'instant ;). Je vous le partagerais une fois que j'aurais fini mon petit challenge. 

    Amusez vous bien !

    Les enfants d'Amaury

     

     

    Les enfants d'Amaury

    Les enfants d'Amaury

    Dans le dernier, il y a le petit Paul Faust. Je me demande s'il aura les traits de sa maman ^^. Peut-être ressemblera t'il à un certain Albrecht. Ou non. A vous de voir à quoi il ressemblera. 

     

     

     


    votre commentaire
  • Lorsque le confinement a commencé, je n'ai pas trop eu envie de jouer avec mes parties habituelles. Par contre, j'avais quand même envie de faire un challenge court. Je suis donc tombée sur le klept'eau Challenge de Mokusei. Et celui-ci m'a bien plu car il ne durait pas longtemps : de jeune adulte à l'anniversaire sénior. Tout ce qu'il me fallait dans cette période assez particulière.

    Si vous voulez en savoir plus, vous trouverez les règles par ici : 

    https://forums.thesims.com/fr_FR/discussion/785364/klepteau-quand-vols-et-amours-sont-au-rendez-vous-regles/p1

    J'avais le choix entre créer un sims homme ou femme. J'ai décidé donc pour une fois de créer un homme et voici donc Amaury Lupin glasses :

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Et son joli costume de voleur : 

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Il a donc comme trait : kleptomane, matérialiste et paresseux. Franchement, le trait paresseux est une plaie ! intello Il avance à deux à l'heure, il est tout le temps fatigué, il veut faire des siestes et quand il doit chercher des objets ou grenouilles, faut être patient ! Pas sûre que je le remette souvent ce trait-là. Mais bon, c'était quand même bien de galérer un peu. 

    Donc, il ne devait pas avoir de travail mais voler dans les maisons ou lieux communautaires entre 20h et 4h du matin. Il pouvait vendre aussi sur la table de vente les objets qu'il trouvait : métaux, cristaux, grenouilles. Pas de plantes ou les My Sims, car on se fait vite de l'argent avec. wink2

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

     

    Et donc, lorsqu'il volait, il devait aussi séduire la dame de la maison et lui faire un enfant he. Certaines ont été plus faciles que d'autres et j'ai du parfois revenir le lendemain pour lui faire un enfant. Nancy Plenozas n'a jamais pu être conquise. Bon, en même temps, qui veut que les Plenozas se reproduisent, hein ? Il y a assez de Malcom ^^. Ah, pour Liberty Lee Amaury n'a jamais pu lui faire d'enfants. Elle était peut-être trop proche de son anniversaire sénior. 

    Un petit aperçu de ses séductions :

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

     

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

     

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    (et oui Ulrike ^^). Elle a eu un petit garçon, j'ai hâte de voir sa bouille.

    Et voici le "tableau de chasse" final d'Amaury : 

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

     

     Comme je disais, elles ont presque toutes eu des enfants : 20 au total (dont 3 une fois qu'Amaury soit passé sénior^^) . Voici leurs noms et prénoms : 

    Guillaume Ellais, Marine Gothik, Clément Gothik, Jeanne Gothik, Thierry Lejardin, Pierre Lejardin, Marie Basu, Amandine Elements, Pierre Elements, Raphaël Caliente, Théo Pizzazz, Juliette N'Diare, Elsa Patel, Jérôme Mahi'ai, Oliver Dumont, Gabriel Dumont, Paul Faust, Cécile Lynx, Stéphanie Lynx et Orphée Villaréal (en vrai son prénom c'était Guillaume mais j'ai préféré le changer glasses).

    Je suis globalement satisfaite des prénoms qu'a donné le jeu. Voici quelques images des enfants : 

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

     Marina Gothik

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Clement Gothik

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Elsa Patel (que je trouve très mignonne ♥)

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Amandine Elements

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Juliette N'Diare

     

    Au fur et à mesure de ses vols et de ses ventes d'objets, Amaury a pu amasser un petit pécule et commencer à transformer son terrain. Au revoir le mobil'home et bonjour la petite maison (bon, comme c'est moi qui construit, c'est pas top, mais on s'en fiche ^^) qui va s'agrandir petit à petit. 

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Version finale. La statue, Amaury l'a volé chez les Gothik. Cela fait chic non à l'entrée du terrain ? intello

    Et puis, un jour Amaury est devenu vieux et il a pris sa retraite de cambrioleur. 

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Il ne s'attendait pas par contre à avoir la garde d'un petit bébé... 

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Le petit Orphée Villaréal, que sa mère s'est chargée de laisser à son père... 

    Klept'eau Challenge : Amaury le voleur

    Je compte me servir d'Orphée pour faire un petit challenge à ma sauce, à savoir le suivre de sa vie de jeune adulte à sa mort en durée de vie courte. Affaire à suivre... wink2

     

    Voilà, ce challenge-ci est terminé. Je me suis bien amusée et cela m'a fait du bien, c'est tout ce qu'il me fallait. Le plus fun était d'attendre l'annonce des naissances et savoir combien d'enfants il allait avoir. 

    Je vous partagerais sur la galerie les enfants d'Amaury. Si vous en prenez certains et si vous le souhaitez, j'aimerai bien savoir ce qu'ils deviennent dans votre partie, que cela soit sur twitter ou ici en commentaire. 

    Je vous dis à bientôt pour un nouveau challenge ou la suite d'autres challenges par ici : 

    http://ryukolarenarde.eklablog.com/

     

    Prenez-soin de vous ♥

     

     


    votre commentaire
  • 4 ans plus tard

     

    Début de l’automne - Bibliothèque de Lenzasen

    La cérémonie avait lieu en début de matinée et Macha l’avait regretté un moment lorsqu’elle était entrée dans la vieille bibliothèque et avait senti le froid la saisir. Le temps automnal commençait déjà à se faire sentir et il faudrait bientôt penser à remettre le chauffage. Elle n’aimait guère cette saison qui la rendait toujours mélancolique.

     Pour le moment, elle faisait les cent pas dans la pièce, attendant l’arrivée de Moïra, Marceau et Don, les trois enfants qui allaient effectuer la Cérémonie d’Affinité. La Grande-Maître savait que ce n’était guère plus qu’une formalité car les dons des petits s’étaient révélés au fur et à mesure de leur croissance. Sauf Moïra, la fille d’Hendrick, qui était un mystère. Mais Macha verrait cela tout à l’heure. Elle jeta un coup d’œil à Ulrike et Audren qui étaient affalées dans deux fauteuils à côté de la statue de Gaïa. Les voir adolescentes la perturbait toujours autant.

    Chapitre 13 : Affinités

    Et pourtant, quand elles les avaient rencontrés, il y a de cela bien longtemps, elles avaient une forme adulte. Elle connaissait même leur forme originelle, qui était quelque peu troublante. Macha ne l’avait vu qu’une seule fois et cela lui avait suffi. Cela faisait tellement longtemps qu’elles l’accompagnaient sous leur forme enfantine qu’elle s’y était habituée et cela l’arrangeait aussi. Car sous cette forme, elle avait l’impression de les contrôler, alors que bien sûr, rien n’était plus faux.

    Les deux jeunes filles levèrent les yeux vers Macha et eurent un sourire sibyllin. Puis Audren tourna la tête vers la porte.

    - Les voilà. La nouvelle génération de Lenzasen.

    Chapitre 13 : Affinités

     

    Macha se tendit un peu puis attendit que Gunther ouvre la porte et fasse pénétrer les trois petits dans la pièce : Moïra Gotshein, Marceau Lutz et Donatello Lothario. Trois bambins qui entraient pour la première fois dans la pièce principale du Convent. Macha les observa attentivement et remarqua que seul Marceau s’intéressait à la statue de Gaïa. Moïra, elle, s’était tournée vers les jumelles et Don, quant à lui, la regardait avec un grand sourire charmeur. Evidemment !

    Macha les salua d’un geste de la tête puis vint s’installer sur le petit coussin, devant la statue de Gaïa et entra en légère transe. Gunther s’assit devant le bureau, près à prendre en note et officialiser les affinités des nouveaux membres de la Communauté.

    Ce fut Marceau qui vint en premier devant elle. Macha posa délicatement sa main à l’emplacement du cœur du petit garçon. Les visions lui parvinrent aussitôt.

    Chapitre 13 : Affinités

     

    - Je vois une prairie, une grande prairie et beaucoup d’arbres et de fleurs… Ah ! … Une petite rivière coule derrière les arbres, discrète mais bien présente…

    Chapitre 13 : Affinités

     

    Macha ouvrit les yeux et eut un léger sourire envers Marceau puis elle reporta son regard vers Gunther.

    - Affinité en Herboristerie… et une légère influence sur l’eau aussi…

    - Une deuxième Affinité ?

    - Pas aussi présente mais oui, en effet. Cela arrive parfois. Cela ne m’étonne pas pour Marceau. Véra et Friedrich ont une Affinité bien tranchée et pure.

    Gunther consigna cette information dans les Archives puis ce fut ensuite le tour de Don. Macha ne put s’empêcher de sourire en voyant le regard taquin de Don.

    Chapitre 13 : Affinités

    - Je me demande si c’est bien la peine de vérifier ton Affinité à toi, tellement elle est forte… Enfin, allons-y !

    Macha mit donc la main sur le cœur du petit garçon et la vision, puissante, s’imposa aussitôt dans son esprit.

    Chapitre 13 : Affinités

     

    - … Une immense foule se dresse devant moi… D’un seul mouvement elle s’incline… Leurs émotions apparaissent clairement sur leur visage… Joie, colère, tristesse…

    Macha rouvrit les yeux un instant et posa un regard songeur sur le petit. Une Affinité de Séduction et d’Influence aussi forte dès le plus jeune âge, cela promettait un homme puissant à l’âge adulte. C’était très intéressant pour le Convent. Elle reposa sa main sur le torse de Don, voulant être sûre de ne rien oublier. Et une autre vision s’imposa. Pas aussi puissante que la première, mais tout aussi présente.

    Chapitre 13 : Affinités

    - Deux serpents… Une coupe… Le venin est déposé dedans…

    A ces mots, Audren s’était levé de sa chaise et s’était approchée de Macha et de Don. Elle posa un regard entendu vers la Grande-Maître.

    - L’Affinité de Médecine. Excellent ! Un peu moins forte que l’Affinité de Séduction mais bien présente. C’est un bon mélange que cela…

    - Mais comment ce petit a-t-il pu avoir l’Affinité d’Hippocrate ? Ce n’est pas dans la lignée maternelle ou paternelle.

    Gunther se racla la gorge pour attirer l’attention. Macha tourna la tête vers lui et haussa les sourcils.

    - Tu oublies le Donatello de la Renaissance. Il avait plusieurs Affinités à son actif… Dont celle d’Hippocrate…

    - Il en a eu certaines par sorcellerie. Comment le petit a-t-il pu en hériter ?

    - Pour l’équilibre !

    C’était Ulrike qui venait de parler, Moïra dans les bras. Elle adressa un sourire au petit Don et reporta son attention vers Macha et Gunther.

    - Gaïa a toujours aimé le juste équilibre, que ce soit dans le règne animal, végétal et minéral… On ne peut pas dire que jusqu’à présent les Affinités étaient très diversifiées à Lenzasen. Le don d’Hippocrate est assez rare ici. C’est bien qu’il soit un peu plus présent.

    - Mais pourquoi plusieurs Affinités dans une seule personne ? Pourquoi pas réparties sur d’autres ?

    Ulrike haussa les épaules.

    - Peut-être parce que les événements qui se passent imposent des circonstances exceptionnelles.

    - Quels événements ?

    - Peu importe. C’est maintenant au tour de cette demoiselle.

    Ulrike posa Moïra devant Macha. La Grande-Maître regarda plus attentivement la petite fille. Elle était si calme, si silencieuse.

    Chapitre 13 : Affinités

    Elle n’était pas aussi vivace à son âge que les autres enfants. Macha hésita un instant puis posa sa main sur le cœur de l’enfant.

    Chapitre 13 : Affinités

     Une vague noire l’envahit soudainement et la fit presque suffoquer. Puis cette vague disparut et fut remplacée par une grande plaine grise balayée par le vent. Le ciel était rempli de corbeaux, noirs et blancs. Au loin, elle apercevait une tâche de lumière. Et puis ce fut tout. Macha reprit ses esprits et rouvrit les yeux. Gunther la regardait avec un peu d’inquiétude.

    - Cela va Macha ?

    - Oui, oui… Je n’ai jamais eu une vision qui m’a autant troublé… Mais elle n’est vraiment pas réjouissante.

    Elle reporta son regard sur la petite Moïra et son visage s’assombrit.

    - Cette petite a un don pour les rêves prémonitoires et les savoirs ésotériques… Mais aussi une forte disposition pour l’Ombre.

    La bouche de Macha se ferma sévèrement. Il fallait que ce genre de choses arrive dans son Convent. Gunther hoqueta de surprise.

    - L’Ombre ? Mais… comment ? Dans cette petite fille ?

    Macha se releva et confia Moïra à Audren puis vint auprès de son ami. Les jumelles eurent un bref regard vers eux puis prirent les enfants par la main et sortirent de la salle.

    - Si Moïra est aussi ancrée dans l’Ombre, c’est que cela vient également de ses deux parents… De la part des Mayfair, cela ne m’étonne pas. Les Matriarches ont un Art qui les a emmenés bien loin et pas toujours à bon escient... Mais Hendrick… Que sais-tu de la famille Gotshein, Gunther ?

    Macha regarda Gunther avec un peu plus d’attention. Le vieil homme se tortillait sur sa chaise, un peu mal à l’aise. Il y avait des éléments qu’il avait un peu oublié.

    - Je… Lui et son père Sasha étaient bien originaire de Lenzasen. Mais le grand-père, Vladimir, venait de Russie.

    Macha haussa un sourcil, surprise.

    - Tiens donc ? J’ignorais cela. Où exactement ?

    - … Du Convent de Novgorod…

    - Du Convent de Nov… ?!!! Mais il a été rasé ! C’était un nid de sorciers noirs. Comment a-t-il pu survivre, Gunther ?

    - … Il a été caché par une paysanne et ensuite plusieurs Enfants de Gaïa l’ont aidé à venir jusqu’à Lenzasen.

    Chapitre 13 : Affinités

     

    Macha eut une exclamation outrée et leva les bras au ciel.

    - Mais enfin, ce n’est pas possible, cela ! On fait tout pour éviter la contamination, on isole ce Convent, et puis non. Il faut qu’il y en ait un qui s’échappe. Tu sais autant que moi ce qui peut arriver avec les Convents Noirs, Gunther ! Ils étaient tous coupables là-bas !!!

    Chapitre 13 : Affinités

    - Apparemment, Vladimir n’avait plus toute sa tête et plus aucun pouvoir…

    - Il a quand même réussi à avoir un enfant et… sa… sa souillure est passée jusqu’à son arrière-petite-fille !

    - Macha, je t’en prie, calme-toi ! Nous n’y pouvons plus rien maintenant.

    La Grande-Maître poussa un soupir agacé et se frotta le visage, comme pour vouloir effacer cette mauvaise nouvelle. Elle en était déjà accablée.

    - J’essaie un tant soi peu de réunir des membres convenables pour le Convent ici afin de servir au mieux Gaïa. Mais le ver était déjà dans le fruit. Enfin ! Il va bien falloir faire avec. Nous surveillerons au mieux cette enfant. Ah, évidemment, tu ne notes pas l’Obscurité de la petite dans les Archives.

    - Macha ! Tu me demandes de falsifier son Affinité ?

    - Pas du tout. Juste d’omettre son rapport à l’Ombre. Tu notes juste une Affinité en Savoirs Esotériques.

    - Je ne sais pas si c’est une bonne idée… J’ai peur que cela n’engendre plus de mal que de bien.

    - Tu sais ce qui peut arriver de pire à Moïra ? C’est d’être élever par son père.

    Chapitre 13 : Affinités

     

    Gunther voulut répondre quelque chose mais devant l’air sombre et buté de Macha, il n’insista pas. En même temps, elle n’avait pas tout à fait tort…

     

    Maison Steiner-Lothario – Même matinée

    Pendant que Friedrich et Aurèle emmenaient leur petit à la bibliothèque pour la cérémonie d’Affinité, Véra et Lucrèce s’étaient retrouvées dans la maison de cette dernière pour prendre un thé ensemble. Elles papotaient de tout et de rien depuis un moment. Et puis Lucrèce posa la question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment.

    Chapitre 13 : Affinités

    - Bon. Si tu voulais qu’on se prenne un moment toutes les deux, c’est que tu as quelque chose à me dire. Qu’est-ce que c’est ?

    Véra baissa la tête un instant vers sa tasse de thé puis la releva vers Lucrèce, un franc sourire sur le visage.

    - Personne d’autre n’est au courant pour l’instant, tu es la première informée. Je suis enceinte !

    Chapitre 13 : Affinités

    Lucrèce eut un petit « oh » d’étonnement puis elle serra fortement son amie contre elle. Elle la relâcha ensuite, pleine d’interrogations.

    - Mais… C’était voulu au moins ?

    - Pour cela oui, ne t’inquiètes pas. Friedrich et moi voulions bien un deuxième enfant. Je commençais même à m’inquiéter de ne pas y arriver. Marceau avait été conçu si vite… Enfin voilà. Je suis repartie dans la grande aventure de la maternité.

    - Je suis contente pour toi. Donc, il y a vraiment du mieux entre toi et ton mari maintenant ?

    - Mais oui, Lulu. Je te l’ai déjà dit. Il ne veut plus retourner au Convent de Brême… Et puis... Il a appris que son ancienne petite amie, Freya s’était mariée avec un Enfant du Convent d’Ayr, en Ecosse.

    - Mmmmm…

    Lucrèce eut un regard entendu envers Véra puis reporta son attention sur le petit pot que lui avait donné son amie en arrivant.

    Chapitre 13 : Affinités

     

    - Qu’est-ce que tu m’as apporté ? Encore un onguent pour Don ? Tu sais, son allergie est bien passée avec la pommade que tu m’as donné la dernière fois.

    - Non, non, ce n’est pas pour ton fils. C’est pour toi. C’est une tisane de fertilité.

    - Une tisane de… ?

    Lucrèce regarda son amie, un peu choquée. Elle eut un petit rire mais en voyant que Véra ne rigolait pas avec elle, elle s’arrêta et reprit la parole un peu plus hésitante.

    - Tu es vraiment sérieuse ?

    - Oui. Je pense qu’il est temps maintenant. Tu ne veux pas savoir si tu es la mère de La Source ?

    Chapitre 13 : Affinités

     

    Véra haussa les sourcils à son intention et Lucrèce fit la grimace. Elles en avaient déjà parlé entre elles, de cette « prophétie » et même si Véra était dubitative quant à l’apparition de l’enfant providentiel, elle se disait qu’il fallait bien tenter quelque chose.

    - Enfin, tu la prendras quand tu seras prête. Après tout, tu as encore tes études à terminer.

    A cette dernière phrase, le visage de Lucrèce s’assombrit et elle fixa le sol un instant et se mit à se tordre les mains. Véra vit cela et toucha le bras de Lucrèce.

    - Lulu, qu’est-ce qu’il y a ?

    - Je… J’arrête l’école vétérinaire à la fin du mois.

    Véra eut un hoquet de surprise.

    -  Hein ? Comment ça ?

    - Vois-tu, il est inutile que je me leurre à moi-même. Chaque jour que je passe là-bas est une épreuve. J’arrivais encore à me contrôler au début, à laisser mon Affinité en sourdine, mais là c’est insupportable, dès que je sens les animaux autour de moi, je « vibre » malgré moi. Et puis, tu es au courant de l’incident qui s’est passé il y a quelques mois et où notre Grande-Maître a dû intervenir pour effacer la mémoire des étudiants qui étaient avec nous…

    Chapitre 13 : Affinités

     

    - Lucrèce, je…

    - Tu vois, Véra, je pensais arriver à faire mes études parmi des humains « normaux » mais c’est au-dessus de mes forces.

    - Je suis désolée pour toi Lucrèce. Je sais combien ces études t’étaient chères. C’est dommage, il te restait encore une année pour obtenir ton diplôme de vétérinaire.

    - Oui, mais il faut savoir être réaliste et je ne dois pas surestimer mes capacités ni porter ombrage au Convent. Après tout, ce n’est pas comme si j’avais vraiment besoin de ce diplôme au vu de mon Affinité. Je seconderai Régis à la clinique vétérinaire. Et puis, ainsi, je pourrai passer plus de temps avec Don.

    - Et avec Aurèle…

    - Oui… Aurèle…

    Lucrèce reporta son regard sur la potion de fertilité et eut un bref soupir puis elle se retourna vers Véra.

    - A la place de la potion de fertilité, tu n’aurais pas plutôt un aphrodisiaque ?

    - Hein ? Mais je croyais que cela allait bien de ce côté-là entre vous deux.

    Chapitre 13 : Affinités

    - Cela fait quelques mois que ce n’est plus vraiment ça. Bon, il est vrai que j’avais toujours le nez plongé dans les bouquins. Et Aurèle était bien occupé aussi entre le Verger, le petit et son père qui a de plus en plus besoin de lui. Mais quand même, je le trouve distant.

    - Un petit séjour en dehors du Convent vous ferez du bien, cela casserait la routine. Pourquoi ne partiriez-vous pas à Noël ? Je pourrais garder Don.

    Chapitre 13 : Affinités

    - Je ne sais pas. Mais je vais y réfléchir.

    Véra eut un sourire et enlaça son amie avec affection.

     

    Demeure de Macha Goetz – Le soir

    Ce qui s’était passé ce matin lors de la cérémonie d’Affinité avait fortement bouleversé Macha, même si elle n’en avait rien laissé paraître, comme à son habitude. Cela lui avait fait remonter à la mémoire de vieux souvenirs, pas très agréables. Durant sa longue vie, elle avait rencontré d’autres Enfants de Gaïa pervertis par l’Ombre. Et cela se finissait toujours mal, un vrai gâchis. Et puis, il y avait aussi son histoire à elle, bien avant qu’elle ait tous ses pouvoirs. Une histoire de sorcellerie, de mort et de souffrance, une tâche sur sa mémoire.

    Elle s’assit dans son canapé et pris entre ses mains son cahier, là où elle notait tout ce qui avait de l’importance à ses yeux. Peut-être y avait-il eu par le passé une enfant dans le même état que Moïra.

    Chapitre 13 : Affinités

     

    Mais au moment, ou elle allait feuilleter son cahier, on frappa à sa porte. Macha releva la tête, intriguée.

    - Tiens ! Qui peut bien venir me voir à cette heure-ci ? Je n’attends personne.

    La Grande-Maître posa le manuscrit sur la table et alla ouvrir. Elle se retrouva nez à nez avec une vieille femme noire habillée d’habits colorés et au visage sévère.

    Chapitre 13 : Affinités

     - Bonsoir Macha. Cela fait longtemps. Désolée de venir frapper ainsi à ta porte sans te prévenir mais j’ai besoin de ton aide.

     

     

    Note de l'auteure : Je ne l'ai pas précisé, mais la maison de Macha est de Chipie-Cyrano et elle s'appelle Glimmerbrook Cottage. Vous pouvez la retrouver sur la galerie sous l'ID Origin : chipie-Cyrano.


    15 commentaires
  • Samedi 

     Ce matin-là, Macha se leva avant Gunther afin de s'occuper d'Huly. Il avait bien mérité de se reposer après la journée épuisante qu'il avait eu la veille. Et puis cela lui permettait également de retrouver cet odeur de bébé qui lui rappelait tant ses touts petits, perdus depuis si longtemps. Elle avait du mal à croire que cet enfant était aussi le sien. 

    Jour 14 et Jour 15

    Gunther, quand à lui, après une bonne nuit de sommeil, décida d'aller pêcher pour améliorer leur ordinaire du midi. Il avait toujours aimer pratiquer cet activité à Lenzasen et il fut content de voir qu'il n'avait pas perdu la main. 

    Jour 14 et Jour 15

    A son retour au cabanon, Macha l'attendait à la table et lui avait préparé une salade de fruits pour le petit déjeuner. Elle l'accueillit avec le sourire. 

    Jour 14 et Jour 15

    - Alors, Gunther, ta nuit a été bonne ?

    - Oui, je te remercie Macha de m'avoir laissé dormir. J'étais épuisé. 

    - C'est bien normal. Mais ne prends pas trop de mauvaises habitudes. La nuit prochaine tu devras également te lever. 

    - Ha, ha, oui. Que vas-tu faire de ta journée, Macha ? 

    - Je dois passer à l'agence d'intérim. J'ai quelques dossiers à voir pour mon travail lundi. Je reviendrai en fin d'après-midi. 

    - Hmm, je devrais peut-être trouver un travail moi aussi. On a pas vraiment beaucoup d'argent. On ne sait jamais ce qu'il pourrait arriver ici. 

    - A ce propos, Aubel l'Archiviste m'a laissé un message. Tu dois le rappeler. Il a apparemment des choses à te dire. 

     Gunther l'appela donc pendant que Macha lavait la vaisselle. 

    Jour 14 et Jour 15

    - Oui, Aubel, c'est moi Gunther .

    - ....

    - Le petit va bien oui. Ne vous inquiétez pas. D'ailleurs, est-ce qu'il y aurait un système de garderie ici pour que je puisse reprendre un travail ? 

    - ... 

    - Heu, vous voulez venir cet après-midi ? Oui, bien sûr, je reste là. 

     Et pendant que Gunther restait à la maison, Macha en profita pour partir à l'agence d'intérim non sans avoir rassuré son ami quant à sa capacité de bien s'occuper d'un bébé. Arrivée à l'agence d'intérim, elle eut tout le loisir de remplir les dossiers que lui avait demandé l'Agence Spatiale. Ce fut une torture de réfléchir autant mais Macha fut ravie d'en arriver au bout. Elle s'octroya ensuite une pause en jouant aux échecs dans le jardin de l'Agence. Elle s'aperçut alors qu'elle était pratiquement toute seule dans le bâtiment. Etait-ce à cause du week-end ? Une grosse nostalgie l'envahit. Elle aurait bien aimé retrouve son monde, même si les problèmes n'auraient pas disparu pour autant. 

    Jour 14 et Jour 15

    Elle écourta son jeu et décida de se prendre un sandwich au stand du coin. En relevant le regard, elle aperçut au loin la grande cité d'argent qui scintillait au soleil. C'était là où elle devrait se rendre lundi. En voyant les immeubles aussi neufs et luisant, elle se demanda comment cette civilisation pouvait être sur le déclin. Et puis elle plongea son regard encore plus loin et elle vit le désert, rien que le désert... 

    Jour 14 et Jour 15

    De son côté, Gunther accueillit enfin Aubel sur leur terrain. 

    Jour 14 et Jour 15

    - Bonjour Gunther, avez-vous bien dormi ? 

    - Oui, oui. Le petit m'a laissé me reposer pratiquement toute la nuit. 

    - Bien, bien, il se réserve pour sa croissance. Asseyons-nous, il faut que je vous parle. 

    Ainsi fut fait et Gunther haussa un sourcil interrogateur vers l'Archiviste.

    Jour 14 et Jour 15

    - Tout à l'heure vous m'avez posé la question de votre reprise d'activité. En fait, je venais vous informer que vous ne travaillerez plus à compter de maintenant. Vous allez vous occuper de l'enfant. 

    - Quoi ? Mais, mais, on ne va pas avoir assez... 

    - Ne vous inquiétez pas pour cela. Nous venons de vous virer 500 simflouzes sur votre compte pour pallier aux besoins d'Huly et de vous-même et puis chacun des membres du Convent passera vous voir dans les jours prochains afin de vous aider. 

    - Vous y croyez donc tellement aux pouvoirs de cet enfant ? 

    - Croire ? Non, il n'y a pas de croyance là-dedans, mais de certitude. 

    Comme si les mots étaient un déclencheur, il y eut soudain une vive lumière dans la chambre où reposait Huly. Celui-ci sourit et gazouilla vivement. Un hoquet et la lumière disparut. 

    Jour 14 et Jour 15

    Quand Gunther vint le voir, c'est comme s'il ne s'était rien passé et Huly regarda son père avec de grands yeux confiants et émerveillés. 

    Jour 14 et Jour 15

    A son retour, Macha retrouva Gunther qui somnolait sur le lit. Il se réveilla en l'entendant arriver et se releva. Il lui expliqua ensuite ce que lui avait dit. 

    - Hmm, en faites, si je comprends bien, nous allons être étroitement surveillés. Ils ont vraiment peur que l'on s'en aille avec l'enfant... Et toi, cela va aller Gunther ? 

    - Je ne sais pas. Me retrouver homme au foyer, cela fait bizarre. Et est-ce que je vais être capable de m'occuper d'Huly ? 

    - Shhhhh, tu fais ton rôle de père à merveille, Gunther. Ne t'inquiètes pas, tout se passera bien... 

    Macha se rapprocha de lui et vint l'embrasser sur les lèvres. Gunther ouvrit de grands yeux et resta interdit. C'est la première fois que son amie était aussi entreprenante.

    Jour 14 et Jour 15

    - Macha... 

    - Chut, Gunther, ne dis rien. Profites.... 

    Gunther se laissa aller et savoura les tendres baisers de sa belle, le cœur battant la chamade derrière son tee-shirt blanc. Il aurait tout le temps de s'interroger ensuite.. 

     

    Jour 14 et Jour 15

     

    ***********************************

    Emplois 

    Macha : Carrière Astronaute - 2 jours - Lundi/Mardi 

    Gunther : Pas de carrière

    Chance : 10 - Merci patron - 500 simflouzes

    Fonds du foyer : 871 simflouzes


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires