• 5. Trouver la faille

    5. Trouver la faille

    Après ce baiser, nous nous séparâmes, un peu gênés. Mais je vis au rose qui colorait ses joues que Lilas était aussi émue que moi. je lui caressais doucement la joue.

    - Je suis votre mari, Lilas. Je ferais tout pour qu'il ne vous arrive rien de mal. 

    Lilas me sourit doucement puis reporta son attention vers la fenêtre. La nuit était tombée depuis longtemps. Elle se tourna vers moi les sourcils froncés. 

    - Il est tard, Colin. Est-ce que vous souhaitez rentrer à votre hôtel particulier ? 

    - Non, Lilas. Je vais dormir ici. Avez-vous une chambre que je pourrais utiliser ? 

    - Heu... oui. Mais ne voulez-vous pas partager ma chambre ? 

    L'envie ne me manquait pas. Mais non, pas dans cette demeure. Pas là où Lilas avait appartenu à un autre et où elle avait été martyrisé par ce Comte. Et je le lui dis.

    - Non, ma douce, pas ici. Nous dormirons ensemble lorsque nous serons de retour dans notre demeure.... je vous le promets. 

    5. Trouver la faille

    Et je posais ma main sur la sienne en un accord tacite. Elle eut un léger sourire en me regardant.

    - Je vous remercie Colin. Vous êtes vraiment une bonne personne. 

    Je souris à mon tour à Lilas. La soirée se déroula rapidement. Un repas frugal pour satisfaire un peu son appétit et puis ensuite chacun rejoignit sa chambre. Je ne dormis pas beaucoup. Du fait, tout d'abord de la chambre qui m'était étrangère, et puis aussi par les pensées qui m'assaillaient. Comment allais-je bien pouvoir venger ma femme et desserrer l'emprise du Comte sur sa vie ? Je pensais bien à le défier en duel, mais je n'étais pas très sûr que cela soit une bonne idée au vu du personnage que m'avait décrit Lilas. 

    Et, en effet, le lendemain matin, alors que je l'avais rejointe dans sa chambre pour le petit déjeuner, elle se récria à cette idée. 

    5. Trouver la faille

    - Un duel avec le Comte ? Ho, non, non, vous n'y pensez pas. Il est bien plus fort que vous à ce jeu-là, ne vous en déplaise. Il a tué la plupart des hommes qui l'ont défié ou il les a poussé au désespoirt. C'est un homme dangereux, Colin. Ne vous fiez pas à son aspect gracile, c'est de l'acier qu'il y a en dessous. 

    - Mais il faut bien que je venge votre honneur et qu'il paye, d'une façon ou d'une autre... 

    Vous devriez l'attaquer sur son point faible. Et le point faible de Vladimir c'est l'argent. Ah, et sa réputation aussi. 

    - Hmmmm, fort bien, Lilas. Je vais voir ce que je peux trouver sur lui. Maintenant, ma chère, j'aimerais que vous rentriez dans notre Demeure et que vous m'y attendiez. J'aurais l'esprit plus serein si je vous sais en sécurité. 

    - Fort bien, Colin. Je ferais selon vos désirs. Mais faites attention à vous s'il vous plaît.  Je n'ai pas envie de devenir veuve une seconde fois. 

    - Je vous le promets. Vous ne vous débarrasserez pas de moi comme cela. 

    5. Trouver la faille

    Je lui fis un petit sourire puis je l'embrassais doucement sur les lèvres. Lilas se lova un peu plus contre moi et notre baiser devint un peu plus sensuel. Mes mains s'aventurèrent jusqu''en bas de son dos en une caresse légère. Lilas rouvrit les yeux et nous nous séparâmes à contre-coeur. 

    - Bien.. Je vais me préparer pour repartir au Domaine Bailey-Moon. 

    - Fort bien, Madame... Ah, j'avais oublié de vous dire : quand vous reviendrez, vous y retrouver un peu plus de chiens. Praline vient de mettre bas et elle a eu deux chiots. 

    A ces derniers mots, Lilas se retourna avec un grand sourire. 

    - Ho vraiment ? Pourrons-nous les garder ? 

    - Nous verrons Lilas, nous verrons. 

    Je lui souris à mon tour, ravi de sa joie. Puis elle me laissa seul et je restais un moment à réfléchir à comment j'allais bien pouvoir mettre à mal ce Comte Straud. En premier lieu, il me faudrait en découvrir plus sur ce personnage. Et pour ce faire, j'allais avoir besoin de mon ami Rupert Beckett. Rupert était un ami d'enfance : nous avions des propriétés qui se touchaient et nous avions passé beaucoup de temps ensemble étant enfant. Nous avions aussi partagé le même précepteur, ce qui nous avait bien rapproché. A l'adolescence, notre chemin s'était un peu éloigné. Rupert était parti à Londres rejoindre sa famille quand moi, je restais au Domaine. Mais nous étions toujours restés amis et nous nous voyions plusieurs fois dans l'année. Depuis longtemps j'avais remarqué que mon ami était un grand curieux et qu'il savait y faire pour apprendre des choses ou des évènements que la plupart des gens ignoraient. Je suis sûr qu'avec lui, j'aurais plus de chance de découvrir qui était vraiment ce fameux Comte. 

    Je m'habillais rapidement puis partit rejoindre le Club LightStone où je savais que j'y trouverais Rupert. 

    5. Trouver la faille

    Celui-ci en me voyant eut une exclamation joyeuse. 

    - Colin ! Eh bien, quelle surprise de te voir par ici. Tu viens t'encanailler à la capitale ? 

    - Pas vraiment, non. J'aurais besoin de tes services. 

    5. Trouver la faille

    - Mes services ? Bien sûr, bien sûr. Je suis toute ouïe. 

    Et je lui racontais dans les grandes lignes ce que ce Straud avait commis comme exaction sur ma femme. Je vis Rupert froncer les sourcils et son visage se fermer au fur et à mesure de mon récit. 

    - Eh bien... Je savais que cet homme n'était pas trop fréquentable mais je ne pensais pas à ce point. Je t'aurais bien proposé d'être ton témoin pour le duel contre lui mais je pense pas que cela soit une bonne idée, Colin. Du peu que j'ai entendu, ce Comte sort toujours indemme des duels qu'il cause ou qu'il subit. Et la partie adverse est souvent blessée gravement... ou morte. Cela serait quand même dommage que cela t'arrive.. 

    5. Trouver la faille

    - C'est bien pour cela que je suis venu demander ton aide... j'aurais besoin d'en savoir plus sur ce Comte, Rupert. Qu'est-ce qu'il a comme habitudes, quelles sont ses relations d'affaires, qu'est-ce qu'il traîte comme affaires d'ailleurs ? A t'il une maîtresse ? Est-ce qu'il y a quelque chose qu'il veut cacher et de guère honorable ? Bref, je veux le mettre à terre, le déshonorer et surtout qu'il ne touche plus jamais à un seul des cheveux de ma femme !

    J'avais élevé la voix et deux hommes se tournèrent vers moi, interloqués. Je m'excusais puis redonnait mon attention vers Rupert. 

    - Est-ce que tu veux bien m'aider, Rupert ? 

    - Bien sûr. Il n'y a aucun soucis. Je vais voir ce que je peux te trouver de louche sur ce type. J'ai quelques entrées chez Lady Montaigue et là-bas, je suis sûr de trouver des informations sur ce Straud. Et toi, tu restes ici, à la Capitale ? 

    - Oui. Je serais dans l'hôtel particulier de notre famille. Je vais en profiter pour régler quelques affaires. 

    - D'accord. Alors, je viendrais te retrouver dès que j'aurais quelque chose à t'apprendre... Dis-moi, Colin ... ?

    - Oui ? 

    - Toi qui n'étais pas spécialement pressé de te marier et d'avoir une épouse, je te trouve bien attentionné envers ta femme.. 

    - Oui. Et alors ? 

    - Je préfère te prévenir : tu vas être confronter à certaines médisances au sujet de ta femme et de ce qui s'est passé avec le Comte... Enfin, ce qu'ils supposent... 

    5. Trouver la faille

    Je restais silencieux mais je plissais les lèvres contrariés. J'eus un hochement de tête vers Rupert puis je sortis du Club. 

    Les jours suivants, je fus quelque peu occupé moi aussi entre mon Père qui me mandait pour règler quelques problèmes de gestions ou rencontrer plusieurs familles nobles qui souhaitaient acheter un de nos futurs étalons. J'ai également assisté à quelques soirées et là, j'ai entendu les médisances et calomnies envers Lilas mais aussi à mon égard. Je ne pouvais certes pas laisser passer cela et il y eut quelques mots durs, et oui, quelques claques, d'échangés. Mias personne n'alla jusqu'à me provoquer en duel pour les insultes que je proférais moi aussi à leur encontre. Non, on préféra m'éviter et ne plus m'inviter dans certaines demeures. Cela m'arrangeait aussi bien. 

    Le temps passant, je me demandais si Rupert arriverait à trouver quelque chose. Sinon, il me resterait toujours la dernière extrémité d'affronter ce Straud dans sa demeure, quoi qu'il en coûte. 

    Mais je n'eus pas à aller jusque là. Un soir, j'eus enfin la visite, certes tardive, de Rupert... et d'une femme. Une femme toute vêtue de noir, le teint d'albâtre et les cheveux noirs d'ébène, détachés. Une belle femme mais quelque peu inquiétante, sans que je ne sache vraiment pourquoi. Ses yeux se focalisèrent directement dans les miens. 

    5. Trouver la faille

    - Messire Bailey-Moon. J'ai entendu, par l'intermédiaire de votre ami ici présent, Monsieur Beckett, que vous aviez quelques "soucis" avec le Comte Vladimir Straud et que vous voudriez pouvoir vous en débarrasser.. 

    - Certes. Mais, qui êtes-vous, Madame ? 

    5. Trouver la faille

    - Je m'appelle Elisabeth Magdalena Vatore. Une lointaine... parente du Comte Straud. Je vous ais apporté de quoi lui porter préjudice. 

    Et elle posa sur la table un gros livre relié. 

    5. Trouver la faille

     

    **************************

    Pour réaliser le personnage de Rupert Beckett, j'ai téléchargé dans la galerie le sim de Prince1428, Harry Lindemann. Je l'ai un peu retouché wink2

     

     

    « 4. Le passé noir de LilasL'Arrivée à Mont Komorebi »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Janvier à 20:11

    Ca sent un peut le roussi, je suis assez inquiète pour Colin! Le comte à pas l'air commode ... Ne le fait pas trop souffrir d'accord ? he

      • Dimanche 24 Janvier à 21:02

        Klohma, 

        Le Comte Straud est certes un adversaire redoutable mais Colin ne va pas être sans arme pour le combattre. Ne t'inquiètes pas, ce n'est pas Colin qui va souffrir glasses

        Merci beaucoup ♥♥♥

    2
    Heidi
    Lundi 25 Janvier à 01:52
    Vlad est un personnage que j'adore, ton Vlad est si différent, on verra ce que le nouveau héros va lui faire... Bon moment lecture, merci
      • Lundi 25 Janvier à 09:37

        Heidi, 

        Ce qui est bien avec les personnages des sims, c'est qu'on les interprète chacun à notre façon. Et autant de fois que l'on veut. 

        Dans cette histoire, Vlad n'est pas du tout un personnage sympathique. Il sert de péripéties pour l'histoire. Et je ne pense pas que Colin lui veuille du bien.. 

        Merci pour ta lecture Heidi et merci pour ton commentaire. Je suis contente si cela te plaît ♥♥♥. 

    3
    Lundi 25 Janvier à 09:34

    C'est toujours bien utile d'avoir un Rupert dans sa manche, bien, vu, Messire Colin.  Tremblez, comte, notre ami a trouvé des alliés à votre taille.
    Effectivement, j'ai l'impression qu'il est bien mieux d'avoir la jolie Elisabeth Magdalena Vatore de son côté.  

    J'ai déjà hâte de découvrir la suite ♥

      • Lundi 25 Janvier à 10:15

        Eulaline,

        Oui, Colin utilise son réseau amical qui répond à l'appel. Il a vraiment un ami en or en la personne de Rupert. 

        Bon, pour Elisabeth-Lilith, je me suis fait plaisir ^^. J'aime tellement cette simette que je la met pratiquement partout winktongue. Et pour Magdalena, il y a longtemps que je voulais mettre ce prénom. Souvenir d'enfance d'une copine qui s'appelait ainsi. J'ai toujours beaucoup aimé ce prénom (bon, elle était moins inquiétante que Lilith ^^). 

        Et puis, je me garde Elisabeth pour une autre histoire. Apparemment, Orange a été subjugué par elle (j'ai mis cela sur twitter) sarcastic

        La suite, peut-être fin de semaine (je croise les doigts)

        Merci Eulaline. Tout comme toi, j'attends toujours tes commentaires avec impatience. C'est très réconfortant ♥♥♥

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    GGO
    Mardi 26 Janvier à 14:26

    Haha tu me fais trop rire avec ton "je la mets partout" XD C'est trop mignon.

     

    Eh bien je ne te cache pas mon soulagement de voir Magdalena de notre côté :D J'ai confiance d'un coup ! 

      • Mercredi 27 Janvier à 10:14

        GGO, 

        Non mais Lilith et moi, c'est une grande histoire d'amour ^^. Et en plus elle est brune et je kiffe les brunes ♥.  Elle est dans trois de mes histoires ^^. 

        Je pense, en effet, que Colin a trouvé une aide précieuse en la personne d'Elisabeth. Espérons que tout ces moyens puissent mettre hors d'état de nuire le Comte. 

        Merci à toi d'être passée et de ton commentaire ♥♥♥

    5
    Jeudi 28 Janvier à 00:21

    Eh bien, le comte a tout l'air d'un adversaire extrêmement redoutable, mais peut-être qu'avec l'aide de Rupert et d'Elisabeth, Colin arrivera à en venir à bout ?

    Je me demande ce que contient le livre ? Un moyen d'abattre ce vil Alexei, j'imagine... j'ai hâte de découvrir comment ils vont s'y prendre ! J'espère qu'un seul coup suffira à le mettre à terre sinon je crains de terribles représailles... aww

    Encore un super chapitre ! ♥

      • Jeudi 28 Janvier à 09:14

        Parthenia, 

        Straud ne pouvait pas être un vil faquin, quand même. Il fallait un adversaire à la mesure de Colin (et avoir une intensité dramatique aussi ^^). 

        Le livre contient les pêchés de Vladimir. Mais je n'en dis pas plus, je parlerais de tout cela dans le prochain chapitre :)

        Je m'amuse beaucoup avec cette histoire. J'ai même des idées pour le petit frère de Colin, Orange (comme tu as pu le voir sur twitter intello). Je verrais si j'ai envie de raconter une autre histoire.

        Ravie que cela te plaise toujours ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :