• Chapitre 13 : La confession de Terry

    Je passais mon samedi matin à essayer les tenues les plus séduisantes que j’avais dans ma valise et me désolais alors de n’avoir principalement que du noir à porter. J’avais envie de plaire et d’être désirable dans les yeux de Raphaël. Je me sentais légère et joyeuse, ce baiser avait été le prémice de jolis moments, j'en étais sûre..

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Je faillis envoyer un message à Rowan au sujet de Raphaël mais je me retins. Il n’y avait encore là, rien de bien concret. Inutile de précipiter les choses. 

    Le reste de la matinée passa ainsi, tout en euphorie et légèreté. Après un repas vite avalé en début d’après-midi, je décidais finalement de regarder d’un peu plus près le fameux carnet rouge d’Emma. En passant la main sur la couverture, je sentis une petite bosse.

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Il y avait là quelque chose. Délicatement, je décollais la couverture et y découvris, cachée, une petite enveloppe. Sur le dessus, il y avait rédigé, de cette écriture que je connaissais si bien : « Pour la Reine de France et d’Angleterre ».Evidemment, cette lettre était pour moi. Emma m’avait toujours taquiné sur mon prénom et son origine. Cette Reine française et puissante qui avait épousé deux rois.Je poussais un soupir et ouvrit doucement l’enveloppe. Il y avait une lettre manuscrite à l’intérieur. Mais quand je l’eus dépliée, j’eus un juron. Le texte avait été codé.

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    « Emma, Emma… Tu t’es bien amusée, là ? Est-ce qu’une fois dans ta vie tu as fait quelque chose de simple ? ». Je repoussais un soupir et rangeais la lettre dans le carnet. Je n’avais vraiment pas envie de me prendre la tête cet après-midi. Je m’y pencherais plus tard. 

    Je décidais alors, impulsivement, d’aller à la Bibliothèque de Newborn. Je souhaitais en savoir plus sur les origines de la ville et confronter les dires de Candice.

    Arrivée dans le bâtiment, je fus soulagée de voir que ce n’était pas Annie La Douce la bibliothécaire mais sa remplaçante. Je n’avais pas spécialement envie de la voir. La jeune femme m’indiqua facilement le rayon historique et régional qui se trouvait à l’étage.Après quelques recherches, je trouvais enfin un livre sur la fondation de la ville.

    Chapitre 13 : La confession de Terry

     

    Il mentionnait bien, comme me l’avait dit Candice, le fondateur de la ville, Eramus Abraham Sarren. Je le lus en diagonale mais un paragraphe m’interpella : 

    «  … Eramus Abraham Sarren, en venant de Pennsylvanie avec son groupe de pionner, souhaitait bâtir une utopie communautaire en créant Newborn. Le nom de la ville n’avait d’ailleurs pas été choisi par hasard. « Nouvelle naissance » : Le patriarche Sarren voulait signifier ainsi qu’il sortait de la société actuelle pour en former une autre, plus pure et plus intelligente. Afin de mener à bien ce projet, il s’était entouré de personnes de confiances et avait créé le Conseil des Sages. Celui-ci se composait de : Meike Bassington, Luke Dumont et Isaac Burkenvolt… » 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Ce qui avait retenu mon attention c'était les noms de famille que je connaissais également à notre époque. Et ils faisaient également partis des notables de la ville. Est-ce que ce « conseil des sages » était encore d’actualité ? Je parcourus encore un peu le livre mais il ne parla plus ensuite du conseil. Tout de même, je trouvais un passage sur l’entreprise Silicon Intelligence. A ses débuts, celle-ci avait reçu des fonds d’un milliardaire en Californie. Un homme fortuné qui était connu pour ses idées très arrêtées sur les progrès technologiques qui devraient être garder aux mains des « blancs » et à la stérilisation des masses populaires… 

    Je refermais le livre avec écœurement. Pour le citoyen qui ne voyait pas plus loin que le bout de son nez, il ne percevait rien d’anormal, mais moi, maintenant, je voyais bien que tout clochait ici. Candice ne m’avait pas menti. Que devais-je faire maintenant ? Allais-je encore travailler pour Silicon Intelligence, une entreprise qui avait un passé troublé, dans une ville raciste, élitiste et avec sûrement des projets eugéniques ?  

    Je respirais à fond et me calmait. Il ne servait à rien de réagir impulsivement. Rowan et Nathaniel allaient arriver la semaine prochaine. Nous en parlerons ensemble et nous aviserons de ce qui sera le plus judicieux de faire : révéler ce que nous savions sur l’entreprise et la ville de Newborn et intenter un procès avec tous les risques que comportaient ce genre d’actions. Ou alors, démissionner de Silicon Intelligence et chercher un autre travail. Nous étions tous les trois très bons dans notre domaine, les boites ne seraient pas longues à venir nous chercher.Mais. Car il y avait un mais. Cela m’étonnerait que je retrouve avant longtemps une mission pareille. Créer de toute pièce une IA puissante… Ah ! Jusqu’où étais-je prête à aller pour mener à bien ce projet ? Pour aller jusqu’au bout de mes envies…

    e secouais la tête. Allons, il serait temps de réfléchir et de discuter avec Rowan quand elle serait là. Elle avait toujours été plus pragmatique que moi au niveau du travail.Je me levais de mon fauteuil et rangeait le livre sur l’étagère puis sortis de la bibliothèque.

    Je décidais de passer à la librairie acheter un petit cadeau pour ma nièce et j’en ressortis avec une petite encyclopédie jeunesse. Si elle était comme moi à son âge, je pense que cela serait le cadeau idéal. 

    Je partis tranquillement de la maison en fin d’après-midi, prenant le chemin le long du canal afin d’avoir une vue sympathique en marchant. Newborn était malgré tout une ville bien agréable à vivre au niveau du climat et du paysage. Même si j’appréciais de moins en moins ceux qui y habitaient, il fallait reconnaitre qu’elle avait un certain charme. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    J’arrivais bientôt devant la maison de mon frère et de ma belle-sœur. Cette maison toute simple se trouvait au bout de l’allée où habitaient la famille Orpheline et mes parents.C’est Pattie qui vint m’ouvrir. Elle avait enlevé ses lunettes et défait son chignon, je la trouvais vraiment plus jolie ainsi et moins austère. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    - Aliénor ! Bonsoir. La journée s’est bien passée ?

    - Oui, très bien. Merci pour l’invitation. 

    Nous nous fîmes une petite accolade et puis j’entrais dans la maison. Annabelle se trouvait devant l’ordinateur mais elle se leva en me voyant et fut ravie de la petite encyclopédie que je lui offrais.

    Chapitre 13 : La confession de Terry

     

    Du peu que je voyais d’elle, Annabelle était une enfant très éveillée et curieuse. J’avais envie d’en savoir un peu plus sur elle et bien évidemment, savoir jusqu’où elle était précoce. 

    - Alors Annabelle, est-ce que l’école te plaît ?

    - L’école ? … Mmoui, bof.  Je m’amuse bien plus à la récréation où il y a plein de jeux et puis avec Sam et Judith aussi. Mais en classe, je m’ennuie. Je voudrais pouvoir lire et écrire mais il faut attendre les autres enfants. Eux ne savent pas lire. On doit encore faire des trucs de bébé. C’est nul.

    - Ha. C’est que les autres enfants n’ont pas les mêmes capacités que toi, Annabelle.  Pour eux, c’est tout à fait normal de ne pas savoir encore lire et écrire. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Annabelle eut une moue boudeuse, glissa un regard vers sa mère puis revint vers moi. 

    - Maman m’a dit que suis une surdouée, que j’ai des capacités plus importantes que les autres. Comme toi. C’est vrai ?

    - Hmm, je le pense, oui. 

    Pattie vient me rejoindre sur le canapé et sourit tendrement à sa fille. Puis elle me fixa le regard soucieux. 

    - Nous avons eu un entretien la semaine dernière avec la Directrice de l’école, au sujet d’Annabelle. Ils nous ont fortement conseillé de l’envoyer dans une école spécialisée car c’était au-dessus de leur compétence de s’occuper d’elle.

    - Ah oui ! L’école de la vieille bique qui est venue me voir !

    - Annabelle ! On ne parle pas ainsi ! 

    Pattie fit les gros yeux à sa fille puis reprit la conversation. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    - En fait, « la vieille personne » dont parle Annabelle, c’est Caroline Bassington. Elle dirige la Fondation Constellation avec son mari… C’est pour cela que l’on t’a demandé d’en savoir un peu plus sur cette Fondation. Terry et moi, on ne le sentait pas trop mais on voulait quand même être surs de ne pas passer à côté d’une chance pour Anna.

    - Eh bien, je peux te dire que vous aviez raison. Après quelques recherches, j’ai pu voir que la Fondation n’est pas aussi sérieuse qu’elle ne le laisse paraître. Il vaut mieux qu’Annabelle trouve une autre école. Mais je voulais justement vous en parler pendant le repas entre toi et Terry. Au fait, où est-il ?

    - En ville. Il avait quelques courses à faire, il ne va pas tarder. Et, nous avons elque chose d’autre à t’annoncer.

    - Ah ? C’est grave ?

    - Non. C’est plutôt une bonne nouvelle pour nous…. Bon, je vais finir de préparer le repas. Tu veux t’occuper d’Annabelle en attendant ?

    - Bien sûr, avec plaisir. 

    Et pendant que Pattie s’affairait dans la cuisine, je m’agenouillais au côté d’Annabelle pour construire avec elle une maquette de volcan. Ce genre de projet n’était sûrement pas de son âge mais ma nièce était ravie de le faire et c’est tout ce qui comptait. Cela me rappelait moi au même âge, qui aimait découvrir comment fonctionnaient les choses.

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Une heure passa sans que je m’en rende compte, tellement j’étais absorbée dans le projet avec ma nièce. Et puis mon frère arriva et nous nous installâmes à table. Le dîner se passa très bien et je découvris mon frère dans un autre rôle : père de famille et mari attentionné. Ce n’était plus vraiment mon jeune frère taquin et charmeur mais un homme sûr de lui.

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Après le dîner, une fois la table débarrassée et Annabelle couchée, nous nous installâmes sur le canapé et me je tournais vers Terry pour savoir enfin ce qu’il voulait me dire, lui et Pattie. 

    - Allie… Nous voulions te l’annoncer en premier avant de l’annoncer de vive-voix demain chez nos parents demain… Nous allons quitter Newborn d’ici quelques mois.

    - Hein ?... Pourquoi ?

    - Parce que j’ai trouvé un emploi bien plus intéressant à San Myshuno. Je quitte mon job de coach sportif.

    - Ok. Tu vas faire quoi ?

    - J’intègre un groupe de musique en tant que guitariste à « Starting Day », la plus grande salle de comédie musicale. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    J’ouvris des yeux ronds. Alors ça pour une nouvelle ! Heureusement que j’étais assise car sinon je serais tombée par terre tellement cela me surprenait. Terry eut un rictus gêné en voyant ma figure. 

    - Oui… Je sais que c’est une drôle de décision. Mais, franchement, je ne me voyais pas rester toute ma vie coach dans la salle de sport de Newborn. C’était bien pour débuter et mettre de l’argent de côté. Mais ce n’est pas ma passion. Et puis aussi… On va bientôt agrandir la famille. 

    Terry se retourna vers Pattie avec un sourire tendre et lui prit doucement la main. Je remarquais alors le léger renflement de son ventre. La jeune femme reprit la parole. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    - Moi aussi, j’avais envie de partir de Newborn et le nouveau travail de Terry est une bonne occasion. Et puis, il faut compter Annabelle aussi. Elle sera mieux suivie à San Myshuno qu’ici. Et puis… Sans rentrer dans les détails, ce qui se passe à la Clinique Protéria ne me plaît guère. Mais, comme j’ai signé un contrat de confidentialité, je ne peux rien dire. Donc, je vais moi aussi tenter ma chance ailleurs. Enfin. Une fois que je ne serais plus enceinte bien sûr. 

    Je hochais la tête. Je comprenais parfaitement Pattie. Du peu que j’avais pu découvrir sur la clinique, il y avait beaucoup de choses louches.Une pensée me traversa soudain et je me tournais vers mon frère. 

    - Terry… Es-tu sûr que papa va bien le prendre, ton changement de carrière ? 

    Le visage de mon frère se ferma. Il me regarda avec un air résolu. 

    - Il devra s’y faire. Il est temps pour moi de voler de mes propres ailes et non pas attendre l’approbation de mon père. Je ne sais pas pourquoi il a cette aversion de la musique mais il faudra bien qu’il fasse avec. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    J’eus un murmure d’approbation. Pour ma part, il y avait bien longtemps que je ne cherchais plus son approbation. Je savais que je n’étais pas la fille idéale qu’il avait rêvée. L’éloignement entre nous deux n’avait pas modifié cela. Mais je ne rentrerais pas dans le moule pour lui. Il allait bien falloir qu’il prenne son parti un jour ou l’autre. 

    Le lendemain, comme je m’en doutais, le repas avec nos parents  fut quelque peu houleux. Enfin, surtout côté paternel. Il exprima son désaccord devant le choix de carrière de Terry avec force cris. Mais ceux-ci n’étaient rien face à l’attitude résolu de son fils. Ma mère prit mon père à l’écart et lui parla. Il fut un peu plus aimable à la fin du repas mais il n’adressa plus guère la parole à Terry.

    Dans le fait de devenir adulte, il y avait ce sentiment désagréable de voir mes parents avec leurs faiblesses et leurs torts. C’était très dérangeant et me basculait hors du rôle que j’avais eu jusqu’à présent… 

    Je passais encore un peu de temps dans la maison familiale, puis, en fin d’après-midi, je décidais de rentrer chez moi. Et là, j’eus l’agréable surprise de voir Raphaël assis sur le pas de ma porte. Il se leva avec un sourire et leva un sac qu’il tenait à la main dévoilant la marque d’un traiteur chinois. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    - Bonsoir Allie. J’ai pensé qu’on pourrait manger ensemble ce plat délicieux. Qu’en dis-tu ?

    - J’en dis que c’est une bonne idée Raphaël. 

    Je le fis entrer et nous nous installâmes sans façon sur le canapé pour manger. Lors de ce repas, je découvris en Raphaël un homme drôle et charmant, séducteur aussi. Certaines allusions, certaines œillades m’étaient clairement destinées et cela me plaisait beaucoup. Et puis, à la fin du repas, il reprit un air plus grave. 

    - Si je suis revenu te voir ce soir, c’est qu’un élément du passé est revenu à ma mémoire et qui concerne moi et ma sœur. Cela pourrait peut-être t’intéresser.

    - Ah ? Qu’est-ce donc ?

    - Quand nous étions tout jeunes enfants, Emma se rendait souvent à la Clinique Protéria pour faire des examens et elle était souvent accompagnée de Louis Sarren.

    - Mais pourquoi ? Elle était malade ?

    - Non, c’était lié à sa précocité et aussi du spectre autistique de sa personnalité.

    - Et toi ? Tu te rendais également à la clinique ?

    - Ha ben non, bien évidemment, puisque je n’étais pas précoce ni digne de quoi que ce soit… 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Sa parole mourut peu à peu. Je posais une main sur la sienne en une tendre caresse. Une pensée me vint soudain. 

    - Vous êtes nés où, toi et Emma, au fait ?

    - A la Clinique Protéria.

    - Oh…. Tes parents avaient des problèmes de fertilité à cette époque ?

    - Je suppose. Je ne me suis jamais penché là-dessus. 

    Malgré moi, mes pensées s’attardèrent sur la naissance des jumeaux Bassington à la clinique. J’en mettrais ma main à couper, mais j’étais sûre que leur naissance ne devait rien au hasard et qu’il devait y avoir eu des expériences là-dessous. Trop de surdoués étaient nés là-bas pour que cela imprévu…

    Je m’arrêtais soudain dans mes réflexions car Raphaël venait de me prendre la main et y déposer un baiser dans le creux de ma paume. Il releva les yeux vers moi avec un sourire charmeur.

    - Et si nous reprenions, là où on en était resté vendredi soir ?

    - Tu veux dire le moment où tu m’as embrassé ?

    - Oui… J’ai trouvé cela vraiment agréable et j’aimerais bien retrouver le goût de tes lèvres…

    - Il ne tient qu’à toi d’y remédier… 

    Un bref sourire et Raphaël m’enlaça et m’embrassa. Le baiser fut plus intense que la dernière fois et il se montra bien plus empressé, laissant glisser ses mains le long de mon dos jusqu’à la cambrure de mes reins. Je rouvris les yeux et lui fit un sourire coquin. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    - Et si nous allions dans ma chambre… continuer cette discussion ? 

    Pour toute réponse, Raphaël me serra plus fort contre lui puis m’emmena tout doucement dans la chambre, tout en continuant de m’embrasser, il me fit basculer sur le lit.

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Bientôt, il n’y eut plus de vêtements entre nous et nos peaux nues se touchèrent, se mêlèrent en une danse sensuelle et savoureuse.  Raphaël fut au-dessus de moi, en moi, son regard plongeant dans le mien, si intense que cela en était presque douloureux. Je fermais les yeux et le laissa m’emmener jusqu’au bout de la jouissance. Raphaël s’écroula ensuite sur moi avec un léger soupir de bien-être. Je l’enlaçais et embrassais sa tempe, satisfaite moi aussi. Je m’assoupis. 

    Chapitre 13 : La confession de Terry

    Je me réveillais en sursaut. Il y avait quelque chose qui m’avait dérangé dans mon sommeil. Je passais en revue la chambre puis m’attardait sur la fenêtre. Les rideaux n’avaient pas été tiré….Quelqu’un serait-il venu nous regarder pendant que nous étions en plein ébat ? ….

    Chapitre 13 : La confession de Terry

     

    Allons, ce n’était pas possible. Je me levais quand même tout doucement, prenant garde à ne pas réveiller Raphaël puis fermait vivement les rideaux. Je revins dans le lit et m’allongeais.

    Le sommeil fut long à revenir…

    « SPOILER - Corps liés - Dans l'univers de SingularitéChapitre 14 : Les secrets d'Emma »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Août à 17:14

    Quel plaisir de retrouver l'ambiance si particulière à Singularité et retrouver Aliénor ♥

    Comme je suis soulagée et heureuse pour Terry et sa famille.  Enfin!  Il a fallu le temps mais le jeune homme décide de s'émanciper et suivre la voie qui est la sienne depuis toujours.  Son épouse a l'air ravie de ce changement qu'elle attendait elle aussi avec impatience (mais bon sang de bon soir, vraiment bizarre cette clinique Protéria *tête de suspens*)

    La petite Annabelle... :/  je ne sais pas si c'est moi mais je la sens en détresse, cette petite fille.  C'est toujours compliqué de se sentir "différent" des autres et de faire peser sur ses épaules un devoir de haut potentiel à démontrer.  On doit se sentir hors de son petit être d'enfant.  Cela doit être très compliqué à gérer autant pour elle que pour ses parents.  J'espère la voir évoluer dans un autre contexte que Newborn et j'espère surtout qu'elle trouvera le moyen de s'épanouir et trouver l'innocence et la joie de vivre de son âge.

    Evidemment, papounet et grand patriarche n'était pas ravi que son fiston décide de suivre sa voie, fasse de la musique et quitte Newborn.  On s'y attendait, il ne nous a pas déçus.

    Aliénor est vraiment sur tous les fronts.  Elle est un petit génie et le cerveau toujours en ébullition, à penser à mille choses, à faire des recherches, à recouper les éléments.  C'est un vrai régal de la suivre.
    Parce que aussi, cela ne l'empêche de profiter aussi de cet attachement naissant à Raphael.  Elle se laisse aller, elle profite, elle aime,sans trop se poser de question finalement dans sa vie personnelle, elle débranche sa machine à réfléchir et allume ses feux ressentis et plaisir.  J'aime.  Une héroïne comme je les aime.
    Quelle belle façon de clôturer ce chapitre.  Un chapitre ouvert sur cette interrogation: "Quel est donc ce message codé destiné à Allie?"  

    J'ai adoré, je me suis régalée.  Qu'est-ce qu'ils m'ont manqué, eux, leurs mystères, leurs interrogations.  J'ai tellement hâte déjà de découvrir la suite.

    Merci, Agathe ♥♥♥

     

      • Mercredi 19 Août à 21:41

        Eulaline,

        Oui, Terry murissait son projet dans sa tête et attendait le moment propice pour partir de Newborn. C'est qu'il en a un peu soupé de cette ville. Il est jeune encore, il a envie de voir autre chose et de travailler dans ce qu'il aime le plus. Sa femme, également en a assez mais pour d'autres raisons comme tu l'as lu. La clinique Protéria, nous y reviendrons. Surtout dans le passé d'Emma ^^. 

        Annabelle, même si elle vit mal sa différence est quand même un peu plus "privilégiée" que sa tante. Elle a des parents qui feront tout pour l'aider et la soutenir dans ce qu'elle est , sans en faire un singe savant. Terry a bien vu ce qu'il en était pour sa soeur, il ne veut pas faire la même erreur pour sa fille. Après, tu ne la verras pas s'épanouir à San Myshunon, mais en ceci il y a une raison ;)

        Ah oui, le papounet Raven c'est quelque chose. Et il n'a même pas d'excuses comme sa femme. Il y a des gens comme ça et lui en fait parti :p.

        Aliénor est aussi une femme avec ses désirs et ses envies. Les complots et les secrets, cela va bien 5 minutes mais cela ne nourrit pas son homme et Aliénor a soif aussi de stabilité et de tendresse. Elle n'est pas comme Emma, qui était très instable émotionnellement (on y reviendra) mais elle a aussi soif d'amour. Et Raphaël n'est pas garçon à se laisser désirer longtemps ^^. 

        Et oui, il y a encore pleins de mystères. Dont cette lettre codée que nous verrons au prochain chapitre (qui j'espère arrivera la semaine prochaine, je suis en forme, il faut en profiter) et le carnet codé (sacré Emma ^^) qui fera sûrement deux chapitres pour reéxpliquer le passé et voir ce qu'Aliénor n'a pas pu voir. Ou ce qu'on a pas voulu qu'elle voit (hé hé hé) et on y parlera de Jay aussi. sarcastic

        Je suis ravie que tu ais aimé ce chapitre ♥♥♥. Il traînait depuis si longtemps dans mon cahier, il était temps de le sortir de la poussière. 

        C'est tellement un plaisir de partager son univers et d'avoir des retours enthousiastes. Merci à toi ♥♥♥

    2
    Mercredi 19 Août à 20:58

    Oh comme j'ai apprécié cette visite et cette lecture, tes personnages sont attachants, ils sont tous essentiels dans l'histoire d'alienor, que va t il devenir de l'entreprise, que se cache t il dans cette clinique , nombre de questions sans réponse pour l'instant. 

    Merci Agathe pour ce beau moment 

      • Mercredi 19 Août à 21:43

        Mich,

        Oui, il y en a des mystères autour d'Aliénor. Ils seront résolus peu à peu. Mais laissons-là vivre un peu sa vie, elle en a besoin avant de découvrir certaines choses. 

        Merci à toi pour ton commentaire et ton intérêt, toujours intact pour mon histoire. ♥♥♥

    3
    Vendredi 21 Août à 19:14

    Quelle joie de retrouver Aliénor et le monde mystérieux de Newborn... Ce que nous soupçonnions à l'égard de Silicon Intelligence commence par se vérifier... mais en pire! oh Les dirigeants de la ville ont vraiment une idéologie malsaine et révoltante... Il n'y a donc que des avantages à ce que Terry et sa petite famille quitte cette ville au passé trouble et pas seulement pour son épanouissement personnel: maintenant que sa soeur a décidé d'agir pour contrecarrer le desseins de son entreprise, je tremblerais moins concernant les représailles ou les tentatives de pression sur les membres de sa famille...

    Il y a deux ans, j'aurais sauté de joie pour la scène d'amour entre Raphaël et Aliénor, mais là, je ne peux m'empêcher d'avoir un petit pincement au coeur tout en me demandant comment Aliénor va mettre fin à leur histoire... Mais surtout comment elle va succomber à Jay... Car elle me semble totalement sincère avec son ami ! Ouh ! que cela risque d'être un déchirement (et pas seulement pour moi  lectrice ! sarcastic)

    J'ai vraiment hâte de lire les prochains chapitres !

    Merci de nous donner une suite à cette histoire que j'aime particulièrement... Sache que j'ai retrouvé mon plaisir intact ! ♥♥♥

      • Vendredi 21 Août à 21:52

        Parthenia,

        J'ai peut-être été un peu fort dans les révélations sur Newborn, mais cela me semblait tellement évident ^^. Et encore, tu ne sais pas tout. Et je pense que tu seras encore plus révoltée par certaines choses... Aliénor ne connait pas tout les dessous de sa ville de naissance. Et heureusement pour elle.

        Ce qui est bizarre avec cette envie de reprendre Singularité, c'est qu'au bout de 2 ans, des éléments que je voulaient mettre en place certains ont changé et des persos ont pris plus de place que je ne pensais (coucou Jay qui pousse tout le monde pour venir au premier plan intello). Mais j'aime bien aussi quand cela se passe comme cela, au moins on ne s'ennuie pas.

        L'histoire de Raphaël et Aliénor va durer jusqu'à la fin de l'histoire, ne t'inquiètes pas ^^. Pour Jay, il y aura des petites touches subtiles entre lui et Aliénor, rien de bien concret (par contre, si tu veux, j'ai écris une petite nouvelle qui pourrait se passer dans le tome 2, ou pas, entre Jay et Aliénor, qui est très coquine, tu pourrais la lire wink2), avec un côté fascination et peur... Je t'avoue que je suis assez fascinée par le personnage de Jay et je pense qu'il prendra plus de place dans le tome 2. 

        Je suis contente que tu sois toujours aussi enthousiaste pour cette histoire qui est quand même restée dans les cartons pendant plus de deux ans. Mais comme tu le sais, quand cela veut pas, cela veut pas. 

        J'espère que la suite te plaira tout autant !

        Merci pour ton commentaire, cela fait me chaud au coeur d'avoir des lectrices aussi fidèles ♥♥♥

      • Mercredi 26 Août à 11:10

        Han, je me suis sûrement mal exprimée avec ma 1ère phrase car je me rappelle avoir parler d'eugénisme dans un de mes commentaires précédents. Nan, c'est cette phrase "les progrès technologiques qui devraient être garder aux mains des « blancs » et à la stérilisation des masses populaires… " qui me hérisse. Mais peut-être avis-tu déjà suggéré le racimse ambiant et que je ne m'en souviens plus... 

    4
    Mercredi 26 Août à 14:01

    Parthenia, 

    Jusqu'à présent le racisme et l'eugénisme était en parti suggéré, j'y reviendrais un peu plus en détail lorsque le carnet d'Emma aura été décodé. Et tu as pas fini de te hérisser. Même de la part d'Emma, car elle a baigné dedans... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :