• Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    En ce lundi matin, à 9 heures, je me trouvais déjà dans le bureau d’Ashaya Vassalani, le PDG de Silicon Intelligence afin de voir avec lui les objectifs de ma mission. 

    Au premier abord, Monsieur Vassalani pouvait paraître froid et distant mais c’était une personne assez sympathique et je l’avais toujours bien aimé. Lorsque j’étais dans le Groupe de Haut Potentiel de Louis Sarren, il ne m’avait jamais pris pour plus ou moins que ce que j’étais. J’espérais que son état d’esprit n’avait pas changé…

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    - Alors, Mademoiselle Raven, de nouveau parmi nous à Newborn ?

    - Humm.. Oui, Monsieur. Mais je crois bien qu’on ne m’a pas trop laissé le choix. 

    - Allons, allons… Vous savez très bien que vous êtes un de nos meilleurs éléments. Et puis, n’êtes-vous pas contente de revenir ici et de retrouver votre famille ? 

    Je laissais échapper un murmure peu compromettant et laissais mon regard dériver malgré lui sur le portrait au-dessus du bureau d’Ashaya. Louis Sarren. Le fondateur et ancien PDG de Silicon Intelligence. Un homme très brillant et ambitieux, mais finalement assez secret. Que savais-je au juste de cet homme ? A peu de choses près, rien. Et sa mort, l’année dernière, nous avais tous pris par surprise. Crise cardiaque alors qu’il était dans la force de l’âge. Je ne saurais donc jamais ce à quoi il travaillait avec Emma.

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    Mais, je repris mes esprits et me recentrait sur Ashaya et sur la mission qui m’attendait. 

    - En ce qui concerne le problème qui nous préoccupe sur l’intranet, je vais vous emmener voir Jonathan Meyrinn qui s’en occupe habituellement. Je crois que vous connaissiez ce jeune homme autrefois ? 

    - Oui… Il faisait parti du groupe Haut Potentiel de Monsieur Sarren. Il était donc avec moi et avec Emma Bassington…. D’ailleurs, est-ce que ce groupe existe toujours ou est-ce qu’il a été dissout après la mort de Monsieur Sarren ? 

    - Non. Le groupe a été dissous bien avant. En fait, Louis a arrêté le groupe à la mort de Mademoiselle Bassington, il y a de cela cinq ans. Par contre, il a co-fondé une école spécialisée, « Constellation », qui se charge de recenser et scolariser les « doués » à travers le pays.... Bon, vous venez avec moi ? Je vous emmène dans le local des serveurs.

    Ashaya se leva et je le suivis donc à travers les couloirs de l'entreprise. Même si, étant enfant, je venais assez souvent ici, je n'avais jamais tout visité. Je passais devant une porte qui avait tout l'air d'être ultra-sécurisée et où il était marqué "Recherches". Je n'avais pas souvenir d'avoir vu cet endroit auparavant. Cela avait l'air très récent. 

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    Nous arrivâmes enfin dans le local des serveurs où attentait Jonathan Meyrinn. Ashaya Vassalani me laissa non sans un dernier mot.

    - Je pense que l'on se reverra sûrement cet après-midi. Ah... et Mademoiselle Raven ?

    - Oui, Monsieur Vassalani ?

    - Évitez de répéter "l'incident" d'il y a cinq ans. Louis Sarren n'est plus là pour vous repêcher et les personnes ne seront plus aussi indulgentes... 

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    Et sur ces dernières paroles, il referma la porte, me laissant quelque peu amère. J'avais l'impression que cet épisode de ma vie allait me suivre encore longtemps. 

    Je me tournais enfin vers Jonathan qui me regardait, quelque peu fébrile. Ses mains n'arrêtaient pas de se frotter l'une contre l'autre. Symptômes de nervosité. Mais pourquoi donc ? Le problème de l'intranet était certes embêtant pour l'entreprise mais pas insurmontable non plus. 

    - Alors Jonathan, comment cela va depuis tout ce temps ? C’est donc toi maintenant qui est l’administrateur système de Silicon Intelligence ? 

    - Humm…. Oui. Je suis celui qu’on appelle lorsqu’il y a des postes informatiques en panne ou des erreurs réseaux… la semaine comme le week-end. Le larbin de service, quoi !

    En disant cela, il fit une grimace amère et me regarda avec un air désabusé. Ah ! 

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    Finalement, de nous trois, du Groupe Haut Potentiel, c’était celui qui récoltait le moins de mérite au vu de ses dons. C’était bien dommage, car ce jeune homme, du peu que je me souvienne avait toujours été un garçon très consciencieux et appliqué à la tâche. Alors, pourquoi n’avait-il pas un poste en adéquation avec ses capacités ? Mais j’arrêtais là mes pensées. Je n’étais certainement pas ici pour redresser les torts réels ou supposés de chacun. Je n’en avais ni le temps, ni l’envie. 

    Jonathan arrêta d’ailleurs ses récriminations et me montra bien vite le poste informatique où j’allais travailler et le serveur dédié à l’intranet de l’entreprise. En quelques mots, il me relata la nature du problème : des anomalies étaient apparues dans l’architecture du réseau, et malgré tous ses efforts pour les faire disparaître, il n’arrivait pas à trouver l’origine de cette anomalie. 

    Je m’attelais donc à la tâche et pénétrais au cœur du système, parmi les algorithmes et les codes bruts..

    Trois heures plus tard, je relevai la tête de la machine, fière d’avoir trouvé l’anomalie en question mais avec en même temps un affreux doute qui envahissait mon esprit. Certes, j’étais très douée dans tout ce qui touchait le domaine informatique. Mais quand même. Il m’avait fallut trois heures. Trois heures pour trouver ce qui n’allait pas. Et j’avais une mission de six mois. Il y avait quelque chose qui clochait. 

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    J’irai donc voir Monsieur Vassalani après ma pause déjeuner pour savoir à quoi tout cela correspondait réellement. 

    Ma pause méridienne fut assez courte. Je n'avais pas spécialement envie de discuter avec les autres employés et la nourriture du restaurant d'entreprise n'était pas ma tasse de thé. 

    je sentis soudain mon portable vibrer. Un SMS. Je découvris un message de mon frère : "Je souhaite te parler. Je peux passer ce soir chez toi ?". 

    Je haussais les sourcils. Tiens, de quoi voulait-il me parler ? Je lui répondis que oui, j'étais d'accord pour le voir ce soir.

    Et puis, je retournais dans le bureau du PDG pour savoir vraiment de quoi il retournait. 

    Celui-ci m'accueillit aussitôt avec un regard ironique à mon endroit. Cela me suffit pour comprendre qu'il était parfaitement au fait de ce qui se passait. J'attaquais d'entrée.

    - C'est quoi cette histoire ? je viens de trouver votre "anomalie" très rapidement. Rien de bien sorcier d'ailleurs.  Quelle est donc la vraie raison de ma venue ici ?

    - Bravo, Mademoiselle Raven. Vous êtes toujours aussi intelligente. 

    - Ho, s'il vous plaît ! Vous êtes limite insultant, là.

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    - Très bien. Je vais vous dire la vérité.  Nous vous avons amené ici en effet sous un faux prétexte car nous souhaitons utiliser vos connaissances et votre intelligence sur un projet qui est très confidentiel. Seul moi-même et quelques cadres de la maison-mère sont informés. Ce projet a été initié au tout début par Louis Sarren, peu de temps avant sa mort. Ce projet est en lien étroit avec l'Armée. Vous comprenez donc que nous pouvions pas en parler ouvertement. Et nous préférerions que les annexes de Silicon Intelligence n'en sachent rien. 

    Je haussais un sourcil interrogateur. Qu'est-ce que l'Armée souhaitait donc de Silicon Intelligence ? J'étais encore un peu agacée d'avoir été trompée sur la vraie raison de ma venue mais en même temps très intriguée et curieuse. Je me demandais fugacement si ce trait de ma personnalité ne me perdrait pas un jour... 

    - Et quel est donc ce projet ? Une application sur la géocalisation ? Un logiciel sur l'ingénierie mécanique ? 

    - Non.  Il s'agit de créer une I.A.

    Je restais muette. Le projet était...énorme. je comprenais mieux la confidentialité. Et je comprenais surtout que j'allais passer bien plus de six mois à Newborn.

    Mais une Intelligence Artificielle... Cela allait demander beaucoup de ressources de l'entreprise. Enfin, cela dépendait de ce que l'Armée attendait derrière ce terme. Je sentais monter en moi une forte excitation. 

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    Mon travail, même si je l'aime beaucoup, est quand même la plupart du temps assez monotone. Là, on me demandait clairement de sortir des sentiers battus et d'aller dans l'inconnu. Un vrai défi. Mais cela me plaisait beaucoup.

    - Ce projet va demander beaucoup de personnels et de compétences, Monsieur Vassalani. Est-ce que vous savez ce que veux exactement l'Armée ?

    - Oui. Elle veut une Intelligence Artificielle totalement autonome dans les territoires ennemis et qui puisse agir suivant un programme donner en amont, mais aussi qu'elle puisse agir et réagir également en fonction des incidents. Louis Sarren avait commencé à détailler les grandes lignes du projet. Malheureusement, il n'a rien pu mettre en place avant de disparaître.... J'ai dû me charger moi-même du projet cette année car nous avons reçu un ultimatum de l'Armée. Et je ne souhaite pas que Silicon Intelligence rate cette commande. Si nous arrivons à avoir un partenariat exclusif avec l'Armée des Etats-Unis, nous assurons une base solide pour nos capitaux et pour l'avenir de notre société. Alors, êtes-vous partante, Mademoiselle Raven ? 

    - Je... Je suis très honorée de travailler sur un projet aussi ambitieux. Et créer une Intelligence Artificielle, j'avoue, m'intéresse énormément.

    - Je m'en doutais un peu. Vous êtes utilisée en dessous de vos capacités à San José.... Vous auriez dû travailler avec Emma Bassington. Vous étiez tout à fait complémentaires toutes les deux. ... Enfin, on ne va revenir sur quelque chose qui n'existera jamais... 

    Pour ce projet, vous ferez équipe avec Steve Hopp et Richard Gallager, les deux ingénieurs d'ici. J'ai également l'intention de faire venir ici Nathanael Finn et Rowan Kelly de l'antenne de San José, sous un faux prétexte évidemment. Je pense que cela ne vous posera pas de problème de travailler avec eux ?

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

    J'opinais vivement de la tête. Rowan et Nathan. Ca, c'était vraiment une très bonne nouvelle. Travailler sur un projet ambitieux et avec des personnes qui m'étaient chères, que rêver de mieux ? Finalement, ce retour à Newborn, n'était pas une si mauvaise chose. 

    Le Directeur me fit signer plusieurs papiers concernant les clauses de confidentialité et mon nouveau contrat de travail, puis il me libéra. Demain, je découvrirai mon nouveau bureau et les collègues avec qui j'allais travailler pendant quelques temps. 

    Je passais rapidement dans un supermarché pour faire quelques courses car je n'avais rien dans mon réfrigérateur puis repartit vers chez moi, en sifflotant gaiement.

    En arrivant vers ma maison, j'eus la surprise de voir mon frère Terry accompagnée de ma mère. Pourquoi était-elle là ? 

    Chapitre 7 : Silicon Intelligence

     

    « Epilogue 3 : un doux bazarChapitre 8 : Origines maternelles »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Juillet 2017 à 16:15

    Hou...*sifflote avec respect* un projet top secret en relation avec l'armée pour une intelligence artificielle. Je comprends qu'Aliénor soit tentée. Il me tarde de voir débarquer la joyeuse bande qui va compléter l'équipe et d'en savoir un peu plus sur l'équipe nocturne du frère et de la mère de notre héroïne.  Qu'est-ce qui se trame par ici?

    J'adore <3<3 Vivement la suite :)

     

      • Dimanche 2 Juillet 2017 à 16:40

        Oui, tu as vu, cela en jette, hein ? ^^ Et j'ai moi aussi hâte de revoir Rowan et Nathanael. Je pense que cela fera du bien à Aliénor de les avoir avec elle. Elle les connait depuis plus de quatre ans et Rowan est comme son âme soeur :).

        En ce qui concerne la venue de la mère d'Aliénor, cela sera expliqué dans le prochain chapitre. Chapitre qui, j'avertis déjà !, sera aussi éprouvant que le chapitre concernant Emma. J'espère avoir le temps de le poster avant mes vacances. 

        Merci à toi d'être toujours présente ♥♥♥

    2
    Dimanche 2 Juillet 2017 à 23:15

    WOuah!Quel chapitre excitant! Entre le projet secret et la réunion en suspens, tu sais nous tenir en haleine, j'ai vraiment hâte de lire la suite!

      • Lundi 3 Juillet 2017 à 09:11

        Merci ! Je suis contente que cela te plaise ! ^^ .

        Pour la suite, il faudra attendre un peu : je n'ai pas tout à fait fini d'écrire le 8eme chapitre et il me faudra ensuite prendre les images. Mais j'essaie de faire cela avant mes vacances. ^^

        Mais je suis contente d'avoir instiller un peu de suspens. Et on a pas fini d'en entendre parler de ce projet secret ;).

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :