• Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Le lendemain, la journée passa bien vite, entre la réunion avec le PDG, et les recherches que nous menions d'arrache-pied. Et, finalement, après ma première impression désastreuse de Richard Gallagher, je découvris un homme plutôt sympathique et dur à la tâche avec un esprit synthétique qui m'arrangeait grandement, car je me perdais souvent dans les détails. 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Quand à Steve Hopp, on ne peut pas dire qu'il avait beaucoup d'idées innovantes, mais il était consciencieux et les travaux répétitifs ne le dérangeaient pas, ce qui était plutôt bien vu quand il fallait entrer des lignes et des lignes de code. 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    J'avais toujours été trop exigeante envers mes collègues de travail, je le savais bien. Mais là, sur cette mission, je trouvais que nous nous complétions bien.  Monsieur Vassalani avait fait preuve d'intelligence dans l'organisation de l'équipe. 

    Nous n'avions pas beaucoup avancés mais, c'était normal et dans l'ordre des choses. Lorsque Rowan et Nathaniel seraient là, je sais que nous avancerons beaucoup plus vite. Je connaissais les capacités de ces deux-là et leur domaine de compétences. Certaines choses seraient grandement facilité avec eux. 

    Dans l'après-midi, j'eus rendez-vous avec Monsieur Vassalani. Nous devions  voir plusieurs points sur le travail et aussi revoir l'aspect financier de mon contrat. j'en profitais alors pour lui faire part de l'intrusion d'une personne dans la salle sécurisée. Cela m'avait plus inquiétée que je ne le pensais et je souhaitais en avertir le PDG. Mais celui-ci ne fut pas surpris outre mesure par ce que je venais lui rapporter.

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - Ha. ... Oui. Il ne faut pas vous inquiéter pour cela, Aliénor. Il s'agit en fait de Jay Sarren, le pupille et filleul de Louis Sarren.

    - Le filleul ?.... Je ne savais pas. .. Mais est-ce normal qu'il ait accès à toutes les infrastructures du bâtiment ? Même celles sécurisées ? 

    - Oui, même celles-là. Cela faisait partie d'une des conditions du testament de Louis. Mais Jay Sarren n'a pas à vous inquiéter, Mademoiselle Raven. Il est certes un peu étrange mais il est inoffensif. 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Et c'est sur cette dernière phrase que je sortis du bureau du PDG. L'intrusion avait donc une explication rationnelle. Pourtant, cela ne me satisfaisait qu'à moitié. Pourquoi était-il entré alors que j'étais toute seule ? Et pourquoi cette impression d'avoir été détaillé sous toutes les coutures ?

    Après le travail, afin de vider un peu mon esprit, je partis au Centre de bien être "Zen" qui je découvrais avec ravissement, venait d'ouvrir à Newborn.  Je m'inscris aussitôt aux cours de yoga. Moi qui avait tellement voulu en faire à San José, mais n'avais jamais trouvé le temps. Mais ici, j'avais quand même un peu de temps pour moi. 

    J'eus un petit rire. Papa allait être drôlement content de me voir pratiquer une activité sportive. 

    Cette première séance m'enchanta, et, même si je n'étais vraiment pas douée du tout pour l'instant, elle m'avait permis de me détendre et de penser à rien.

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    De retour à la maison, j'eus à peine le temps de manger que mon portable sonna. Rowan. 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - Bonsoir ma belle. Alors, cette journée s'est bien passée ? 

    - Oui, oui. Et toi ? Ta soirée d'hier ? Ton rencard ? 

    - Haaa, c'était merveilleux. Mon partenaire de la soirée était divin, charmant et drôle. J'ai vraiment passé un bon moment avec lui... 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - ... Tu me fais languir, là, Rowan... C'était qui ? 

    - Ha, ha... Tu le connais très bien ma chérie... C'est Nath. 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - Nath ?!!!

     Je restais un instant sans voix. Nathaniel Finn, notre collègue et ami. Et puis, finalement, cela ne m'étonna pas. Rowan et Nath avaient toujours été proches, même dans notre groupe d'amis. Donc, qu'ils se mettent ensemble ne me surprenait guère au final. 

    - Et cela fait combien de temps que vous vous êtes mis ensemble ?

    - Mmmm.... Oh.. euh, depuis ton départ en fait... 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - Ah ben sympa. Vous attendez que je parte. Je vous gênais ou quoi ?

    - Mais non, Allie... En fait, j'ai proposé à Nath de venir habiter avec moi temporairement... Tu sais combien je détestes être seule... 

    - Et donc, tu te trouves également trop seule dans ton lit et il t'as rejoint pour te tenir chaud ? 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - Bah, tu sais combien les nuits sont fraîches à San José... Cela s'est fait tout naturellement. L'instant d'avant, on était juste amis et après, on se retrouvait dans les bras l'un de l'autre. Je suis bien avec lui, bien mieux qu'avec mes anciens boyfriends... Il n'y a pas de prise de tête, pas de disputes comme cela m'est arrivée par le passé. C'est comme si Nath était mon âme-soeur, que j'étais enfin complète.

    - Je suis contente pour toi, Rowan. Sincèrement. Et puis, au moins, je connais ton copain et je l'apprécies. 

    - C'est sûr... Bon, pour en revenir à des choses moins romantiques, à savoir le travail, Nath et moi arriverons fin de semaine prochaine. Nous avons des dossiers urgents à terminer à San José.

    - D'accord. Vous emménagez avec moi, j'espère ?

    - Bien sûr. On pourra loger là où tu es ? 

    - Non, c'est trop petit. je dois chercher un autre logement demain. J'ai l'adresse d'une agence immobilière. Mais donc, si je comprends bien, je ne demande pas trois chambres ?

    - Ha non ! J'ai bien l'intention de dormir avec Nath... Même s'il ronfle un peu... Allie ?

    - Oui, Rowan ?

    - Cela vaut le coup cette mission ? 

    - Je ne peux pas trop en parler par téléphone, pour cause de confidentialité, mais  oui, je penses que cela va te plaire.

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - Et bien, si tu le dis, cela me va alors. Alors, c'est comment Newborn ? Tu es contente d'être revenue ?

    - Contente ne serait pas le terme, mais finalement cela vaut le coup d'être revenue, ne serait ce que pour me confronter à mes préjugés... Sinon, Newborn est une petite ville rurale, avec un quartier historique sudiste, le reste est assez moderne. Je dirais que c'est une petite ville assez endormie, où tout le monde ou presque se connaît.

    - ... Quartier historique ? Il y a de vieilles demeures et de vieilles familles ?

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    - Rowan... Newborn, ce n'est pas la Nouvelle-Orléans. Et nous ne sommes pas dans "Entretien avec un vampire"... Il n'y a pas de vampire à Newborn !

    - Arf, dommage... 

    - Tu es irrécupérable !

    - Oui, je sais. Mais c'est comme cela que tu m'aimes, non ?

    - Oui, c'est vrai.

    - Bon, je te laisses. Il y a Nath qui me fait son air de chien battu. On se fait une sortie ciné ce soir, le dernier Star Wars je crois.

    - Star Wars ? De la science-fiction ? Tu es vraiment amoureuse, toi !

    -Ha, ha,ha.... Oui, tu n'as pas tort... Bisous, Allie.

    - Bisous Rowan.

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Une fois le téléphone raccroché, je restais un instant sans rien faire, mais avec un grand sourire sur le visage. Rowan et Nathaniel. Plus je me faisais à l'idée et plus je trouvais qu'ils allaient bien ensemble. La jeune femme sauvage et l'homme un peu ours. Derrière son côté un peu laconique, Nathaniel était un jeune homme bienveillant et sensible. Il saurait apprivoiser le caractère quelque peu "brut de pomme" de Rowan. Elle m'avait souvent raconté ses histoires passées et j'avais compris que cela n'avait pas toujours été une partie de plaisir. Mais là, j'avais l'impression qu'avec lui, elle allait se stabiliser un peu. 

    je poussais malgré tout un soupir. Ce n'était pas le fait que j'allais passer moins de temps avec Rowan, mais j'avais l'impression de passer un peu à côté de quelque chose. Est-ce que moi-même j'arriverais à me fixer un jour ? A avoir une relation sentimentale satisfaisante ? 

    Je m'ébrouais. Allons, ce n'était pas le moment de penser à ça. 

    Je m'installais devant l'ordinateur et décidais de faire quelques recherches sur la fondation Constellation, comme me l'avait demandé mon frère.

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Le site ne fut pas difficile à découvrir et, je retrouvais les grandes généralités et le bla-bla habituel concernant la prise en charge des enfants à haut-Potentiel. Bon, de ce que je voyais, il n'y avait rien de neuf, mais la fondation avait l'air sérieuse et professionnelle. Je fis défiler le menu sur l'organisation et me penchait un peu plus sur le Conseil d'Administration et ses membres : 

    Présidente : Ambre PRINCETON, Maire de Newborn

    Président d'honneur : Jay SARREN

    Vice-Président : Peter BASSINGTON, Entrepreneur à Newcrest

    Trésorier : Arthur DUMONT, Directeur de la Banque de Newborn

    Secrétaire : Caroline BASSINGTON, Femme au foyer

     

    Membres

    Anthony PRINCETON, Conseiller  municipal section finances - Mairie de Newborn

    Audrey DUMONT, Laborantine à Newborn

    Jonathan MEYRINN, informaticien à Newborn

    Eliza CHASNEL, Professeur à Newcrest

    Barnabé SNOOL, Professeur à Newcrest

    Margaret TICHRITT, Professeur à Newcrest

    Charles BEAUMONT, Directeur du Musée de Newcrest

    Miranda LOL, Chirurgienne à l'hôpital de Newcrest

    La plupart des noms m'étaient familiers car je les avait déjà plus ou moins côtoyé à Newborn dans ma jeunesse, telle qu'Eliza Chasnel ou Arthur Princeton qui faisaient partis du groupe de mon frère durant son adolescence. 

    Mais ce qui m'étonnait le plus, c'était le nom du Président d'honneur. Jay Sarren. Je ne comprenais pas ce qu'il faisait là. A moins que cela soit un hommage à Louis Sarren ? Ils auraient donc mis son filleul à une place honorifique ? Mais quand même,  je trouvais cela bizarre. 

    Je décidais de farfouiller un peu sur le site et découvris qu'il y avait un également un accès à l'Intranet et la messagerie interne de la fondation. Mais bien évidemment, il fallait un mot de passe.

    Mmmmmh....

    Je repensais à ce que m'avais dit Terry : des recherches de manière légales. Ouais, ouais, ouais... 

    Il n'y avait rien de mal à jeter un coup d'œil, non ? Après tout, c'était pour s'assurer de l'avenir de ma nièce. 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Et, c'est avec un brin d'excitation que je cherchais à craquer le mot de passe de l'Intranet. Mais réussir à entrer dedans me fut bien plus difficile que je ne l'aurais pensé. Il me fallut bien une demi-heure avant de réussir à y entrer. L'accès au portail était bien plus sécurisé que ce que je connaissais habituellement. 3 mots de passe m'avaient été demandé avant d'y pénétrer. Ce qui était assez étrange pour un banal réseau interne.

    Arrivé dessus l'intranet, je tombais aussitôt sur le dossier des élèves, les différents projets pédagogiques de l'année, la partie administrative avec tout ce qui était gestion et comptabilité. Et puis, la messagerie entre les divers membres. 

    Au début, je ne trouvais là-dedans rien d'anormal. Et puis, en me plongeant un peu plus sur le dossier des élèves, j'en vins à trouver quelques éléments troublants : certains enfants étaient souvent sélectionnés par une couleur. La couleur violette surlignait certains noms et je ne savais trop au nom de quoi : Amelia Burkenvolt, Albert Tombaker, Nathan Bassington... Je revins aussitôt sur le nom. Nathan Bassington ? Je fis défiler sa fiche de renseignements administratif. Parents : Caroline et Peter Bassington. Age : 5 ans. C'était quoi ça ? 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Les parents d'Emma et Raphaël avaient donc eu un troisième enfant. Et un doué de surcroît, qu'ils avaient scolarisé dans leur propre établissement. Je détaillais un peu plus la fiche, puis passait aux fiches des enfants avec la couleur violette. Sur les trois fiches apparaissait un même endroit de naissance : la Clinique Proteria à Newcrest. Qu'est-ce qu'elle avait de spécial cette clinique ? 

    Aussitôt, une petite recherche sur Internet. Le site de l'établissement s'afficha. La clinique était renommée pour ses succès sur le traitement de la fertilité. Environ 75 % des couples traités en PMA par la clinique réussissaient à avoir un enfant. OK. C'était donc un centre contre l'infertilité et la stérilité. Ce qui voulait donc dire que les 3 enfants surlignés en violet de la fondation étaient des enfants issus de la PMA. Et surdoués.... Y aurait-il un eugénisme caché derrière les œuvres de la clinique ?  Je farfouillais un peu plus sur le site de l'établissement et tombait sur l'historique et sa création. Fondateur : Albert Sarren. Successeur : Louis Sarren. 

    J'éteignis l'ordinateur. j'en avais assez et il était tard. Mais auparavant, j'envoyais un SMS à mon frère.

    "Effectuée des recherches sur Constellation. Pas la peine d'inscrire Annabelle dans cette école. Pas sérieux. Elle mérite mieux. Bises. Ta sœur, le génie en herbe".

    Je n'aimais pas mentir, mais là je n'avais pas le choix. Je ne voulais pas inquiéter mon frère et le peu que j'avais vu sur la fondation ne m'inspirait pas confiance.

    Je m'assit un instant sur mon lit, réfléchissant à ce que je venais d'apprendre. 

    Chapitre 10 : une cachottière et une fondation bien étrange

    Louis Sarren, fondateur de Silicon Intelligence, une entreprise à la pointe de la technologie. Le père de Louis Sarren avait crée une clinique à la pointe du progrès dans les techniques de fertilité. Louis Sarren avait ensuite co-crée une fondation pour éduquer les jeunes surdoués. 

    Sans vraiment l'expliquer rationnellement, je sentais qu'il y avait un plan sous-jacent derrière tout cela. Mais lequel ? Quel dommage qu'il soit déjà mort. J'aurais bien aimé lui poser quelques questions. 

     

    Je me couchais ensuite. Mais le sommeil fut long à venir. Qu'est-ce que me cachais donc Newborn au juste ? 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Règles du ChallengeLes premiers jours »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Octobre 2017 à 22:30

    Ouh mais cette intrigue de fou, je suis à fond là.  Et si elle avait raison, notre Allie? Et si réellement, il s'agissait d'eugénisme, d'intelligence privilégiée ... :o

    J'aime trop.  Et j'aime aussi le mélange entre les faits de tous les jours puis le moment où l'intrigue surgit.  C'est génial, je me suis régalée.

    Bon, j'aimerais beaucoup papoter avec ce Jay Sarren ... cette ombre qui se faufile partout et a accès à tous les locaux.

    Rooh vivement la suite!

    Et bisous tout doux, merci pour ma Miranda ♥♥ - chirurgienne, je suis sûre que cela lui aurait plu.  

      • Lundi 9 Octobre 2017 à 09:24

        Tu penses bien que je ne vais pas t'en dire plus sur cette clinique ou sur l'utilisation des surdoués ^^. Tout sera révélé en temps et en heure. Allie va tomber de haut sur bien des choses qu'elle croyait acquises ou connues.

        Quand à Jay Sarren, c'est lui qui vient à toi, tu ne peux pas l'atteindre s'il ne le veut pas. J'ai vraiment hâte de vous le montrer !

        Et pour l'intrigue, ce n'est que le début. Certains évènements vont se précipiter d'ici quelques chapitres. Mais chut ! Je ne vous en dis pas plus.

        Quand à Miranda, c'est normal que je lui rende hommage à ma façon :D (et en fait, j'avais besoin de noms pour le conseil d'administration. Je me suis dis, tiens ! Et si je prenais des personnages des copines ?^^).

        Merci, merci pour ton enthousiasme, cela me rassure sur ce que j'écris sur cette histoire ♥♥♥

        Des bisous tous doux à toi aussi.

    2
    Lundi 9 Octobre 2017 à 16:21

    Que ton histoire est palpitante dense et bien écrite savamment agrémentée par tes images au demeurant magnifiques tu as un talent pour les histoire Agathe superbe histoire vraiment.

    Les intrigues sont bien amenées et donnent envie de savoir plus les moments bonheurs itou , j'aime beaucoup beaucoup

    Merci pour ce bel Instant avec toi et Allie cool

      • Lundi 9 Octobre 2017 à 21:11

        Merci pour tous ces compliments, Mich, tu vas me faire rougir !

        En tout cas, je suis contente que l'histoire te plaise. J'essaie toujours de faire au mieux. Et puis ta simette, à l'origine de mon histoire m'a bien inspirée.

        Par contre, les moments bonheurs, je ne sais pas s'il y en aura encore beaucoup... Mais chut, on ne va pas le dire à Allie. 

        J'espère que la suite te plaira toujours autant.

        Ravie de ton passage par ici. Belle soirée à toi.

    3
    Mardi 10 Octobre 2017 à 08:02

    Je ne sais pas comment j'ai fait pour passer si longtemps à côté de ton histoire !!

    Bref, je me suis régalée, complètement scotchée aux cotés d'Allie, par l'ambiance de plus en plus mystérieuse et les révélations venir... Je ne le sens pas du tout ce Jay Sarren... comme je ne sentais pas du tout son oncle Louis ! Je ne sais pas, mais j'ai comme le pressentiment que Louis couchait avec Emma (et que le petit garçon de 5 ans serait du coup le leur) ! Une chose est sûre : la thèse du suicide d'Emma me paraît vraiment louche !!

    En tout cas, il est craquant tout plein, Raphaël (et pourtant, je ne suis pas blond d'ordinaire !! ^^)...

    J'ai hâte de découvrir la suite et d'en apprendre davantage sur ce fameux Jay (dont on n'a vu que le dos jusqu'ici !! sarcastic)

     

    PS : tiens donc, Miranda Lol et Charles Beaumont !! ^^

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 09:49

        Je suis contente que mon histoire t'es plu. C'est vrai qu'il y a du suspens ! Et je n'ai pas fini de vous en donner des révélations.

        Par contre, je t'arrêtes tout de suite sur la relation entre Louis et Emma. Il n'y avait rien de sexuel entre eux. C'était vraiment une autre relation que je ne vais pas vous en dire plus car sinon je me spoile pour les prochains chapitres. Quand au suicide d'Emma, est-ce vraiment un suicide, un accident, un meurtre ? Personne ne peut le dire he.

        Oui, je l'aime beaucoup Raphaël aussi. Le pauvre n'a pas eu une enfance très joyeuse. On va le revoir très bientôt.

        Ahhhh, Jay. Ce personnage est la clé de voûte de mon histoire. C'est par lui que tout commence et tout fini. Mais je ne vous en dirais pas plus^^.

        Eh oui, il y a des guest-stars qui s'invitent dans mon histoire (enfin, juste les noms. On ne les verra pas dans l'histoire).

        La suite arrivera le mois prochain je pense...

        Des bisous ♥

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 11:07

        Hahaha... je ferais vraiment un bien piètre détective avec mes déductions toutes "pourrites" !!

        Bonne écriture alors !

        Bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :