• Jour 5

    Jeudi

    Un nouveau matin s'est levé sur le monde chaud et désertique d'Oasis Springs. Gunther s'est remis une nouvelle fois à la tâche devant son ordinateur. 3 jours qu'il est dessus cet article. Il espère arriver enfin à le poster ce soir. Trop de nervosité, trop de stress ? Cela fait trois fois qu'il le réécrit. Cette fois-ci, cela sera la bonne !

    JOUR 5

    Macha quand à elle, s'est mise au jogging ce matin car il faut qu'elle décompresse. Elle n'a pas réussi à trouver un travail à l'agence d'intérim. Ou alors, si, mais c'était une proposition complètement indécente. Non, mais, il l'avait bien regardé ?!!! Alors, un pas après l'autre, elle chassait sa déconvenue tout en tentant d'oublier tout ce qu'elle aurait pu faire avec cet argent... Adieu le grand lit confortable, le frigo, la table, le canapé... 

    JOUR 5

    Et puis, alors qu'elle s'installait pour manger à l'agence, elle eut un appel qui la mit en joie. Catarina ! Cela faisait plusieurs fois qu'elles s'appelaient. 

    - Coucou ma jolie ! Je ne te dérange pas ? 

    - Ho, non Catarina, bien sûr que non. Je suis contente de t'entendre.

    - J'aimerai que l'on revienne sur notre discussion de la dernière fois. Pourras-tu venir chez moi ce soir ?

    - Ho... heu.. Je... 

    - Macha... 

    - Je vais faire mon maximum pour venir.

    - Tu ne le regretteras pas, je t'assure. 

    JOUR 5

    Et sur ces dernières paroles, Catarina raccrocha. 

    Pendant qu'elle mangeait sa salade, Macha était sur un petit nuage. Catarina, Catarina. Depuis qu'elle la connaissait, Macha se sentait mieux et plus détendue. Elle n'arrivait même plus à en vouloir à Gunther. Elle avait une façon de la regarder qui la troublait fortement. Jamais une femme ne l'avait regardé comme cela. Et ce petit jeu, malgré qu'elle s'en cachait, l'excitait au plus haut point. 

    JOUR 5

    Pour calmer ses pensées qui commençaient à devenir un poil trop gênantes même pour elle, Macha se mit à tailler furieusement le bonsaï, qui n'avait rien demandé,  présent dans la cour de l'agence.

    JOUR 5

    Et pendant ce temps-là, loin de se douter des pensées tendancieuses qui traversaient celle qui était l'amour de sa vie, Gunther mangeait tranquillement, heureux d'avoir bientôt fini son travail et rêvait à ce qu'il pourrait acheter pour plaire à Macha. 

    JOUR 5

    Le soir venu, Gunther, le devoir accompli, posta enfin son article. 

    JOUR 5

    Il retrouva Macha comme d'habitude sur le lit de camp et ils discutèrent de leurs journées. 

    - Allons, Macha, je suis sûr que demain tu trouveras un autre travail. Au pire, tu peux toujours collecter des cristaux et autres métaux. Apparemment, il y a une vente de  tout cela le dimanche.

    - Ah ? Oui, je pourrais faire cela en effet si je ne trouve pas un travail décent.

    - Dis-moi.... Si on a assez d'argent demain soir, que dirais-tu de passer un petit moment au bar qui n'est pas loin ? Cela nous ferait du bien à tous les deux non ? 

    - Eh bien... Je vais y réfléchir.. Mais pourquoi pas Gunther. Bonne nuit. 

    JOUR 5

    C'était une réponse diplomate , qui n'engageait pas à grand chose. Elle n'en avait pas trop envie mais elle verrait bien demain ce qu'elle ferait. Chacun se glissa dans son lit, et puis quand elle fut sûre qu'il dormait, elle renvoya un SMS à Catarina, qui lui répondit aussitôt. Elle pouvait tout de suite venir chez elle. Macha s'empressa donc.

    JOUR 5

    Le chemin n"était pas trop long et une fois arrivée devant la maison de Catarina, Macha souffla longuement. Elle avait l'impression d'être une midinette qui rencontrait son premier béguin. Pourtant, elle avait eu quelques aventures avec des hommes durant sa longue vie. Mais jamais avec des femmes, non jamais. 

    Les deux femmes se retrouvèrent bien vite sur le canapé à discuter de tout et de rien, s'esclaffant à des plaisanteries un peu idiotes mais qui les faisaient bien rires.

    JOUR 5

    Et puis Catarina eut ce regard qui troublait tant Macha.

    JOUR 5

    - Qu'est-ce que tu es belle, Macha. J'ai jamais encore rencontré une femme comme toi.

    - Ho.. heu, tu me gênes un peu Catarina.

    - Allons, on ne t'a jamais dit que tu étais belle ?

    - Pas par une femme, non ... 

    - Cela te trouble ? 

    - Oui, beaucoup.. 

    Macha se leva, sentant ses joues brûler d'embarras. Catarina se leva à son tour et frôla de sa main la hanche de la jeune femme.

    - Macha... Tu me plais... J'ai envie de passer un peu plus de temps avec toi... Et je vois que cela n'a pas l'air de te déplaire.. 

    - Ho Catarina !

    Macha n'y tint plus et embrassa fiévreusement les mains de sa rousse tentatrice. Elle cédait. Elle cédait à ce désir qui la tenaillait, à ce désir qu'elle n'aurait jamais pensé connaître. Dans leur monde d'origine, Macha ne se serait jamais laissé aller ainsi. Mais là, elle était quelque peu épuisée nerveusement et elle avait envie de se lâcher un peu la bride, de laisser faire, de voir et de ressentir.. 

    JOUR 5

    Le reste se passa sans un mot échangé mais fiévreuse et chaude fut la nuit pour les deux jeunes femmes. 

    JOUR 5

     

    JOUR 5

    JOUR 5

    Catarina fut enchantée de sa nuit d'amour avec sa belle brune. Et Macha se découvrit une nature bien plus sensuelle qu'elle ne le pensait. 

    Et au cœur de la nuit, elle revint discrètement s'endormir à côté de Gunther. Elle eut quand même un petit pincement au cœur pour son vieil ami. Mais envers lui, elle ne pouvait pas se livrer comme elle l'avait fait avec Catarina... 

    JOUR 5

    -------------------------

    Emplois : 

    Gunther : 21 - Auteur freelance - 3eme jour

    Macha : 29 - Cambrioleur - REFUSEE

     

    Evènement :

    22 -  Woohoo ! REUSSI : donne droit à un jour dans la carrière agent secret.

     

    Fond du foyer : 77 simflouzes. (pas d'argent perçu ce jour-ci). 

     

     

     

    « La famille Mac Ewett réussit son pari - fin du challengeJour 6 »

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Septembre à 10:35

    Au risque de me répéter, je trouve la partie séduction de Macha particulièrement réussie dans ton récit ♥♥ Ce n'était pas évident d'introduire ce genre de comportement à Macha et c'est une réussite, j'ai adoré cette sensualité qui Macha se permet de ressentir et de mettre en oeuvre hors contexte habituel.  C'est un régal lorsque le récit est si juste dans le hasard qu'offre le jet de dé.  Vraiment j'ai adoré! :)  

    Vivement la suite! (pauvre Gunther quand même...:o )

      • Lundi 10 Septembre à 10:50

        Eulaline,

        Ho merci beaucoup. Pourtant le texte a été écrit un peu à l'arrache ^^.

        J'ai saisi ce que le jeu me présentait avec ce tirage de dés, crac-crac à la clé. J'aurais pu évidemment la faire séduire un inconnu de passage ou même Don he. Mais je trouvais finalement plus judicieux qu'elle soit séduite par Catarina et qu'elle succombe au charme d'une femme.

        Avec Gunther de toute façon ce n'est pas possible, leur barre romantique est toujours dans le rouge. Le pauvre ! J'espère que cela s'arrangera d'ici la fin du challenge. Je vais essayer de les rabibocher... Enfin si le jeu me le permet.

        Sinon, j'aime bien écrire des passages sensuels, même un peu plus osé !^^. Mais bon, sur le forum, cela ne le fait pas. Qui sait, j'ouvrirai peut-être une partie "boudoir" ici..

        J'ai joué le jour 6 qui est plutôt calme. Je vais jouer 2 jours de plus, jusqu'à dimanche, histoire d'avoir peut-être un toit à leur mettre au-dessus de leur tête !he

        Je te dis à bientôt par ici.

        Et merci encore ♥♥♥

    2
    Lundi 10 Septembre à 17:56

    Ah ben ça alors, les bras m'en tombent !! Je n'aurais jamais cru Macha décoincée à ce point !! intello

    Bon, ça fait pas les affaires du pauvre Gunther, cette petite aventure saphique... Mais n'est-ce finalement qu'une simple aventure ? he Et la nature réelle de Macha ne vient-elle pas de se révéler ? sarcastic En tout cas la dernière phrase me semble clair : elle  ne voit en Gunther qu'un ami...

      • Lundi 10 Septembre à 21:10

        Parthenia,

        Hé hé hé, cela fait son petit effet, hein ? Je pensais déjà à la mettre avec Catarina avant de partir en vacances intello

        Quand à Gunther, je crois que c'est cuit... A moins que les dés ne soient tendres avec lui... ou moi. Mais pour l'instant, c'est mal parti.

        Qui sait, peut-être que Macha préfère les femmes en son for intérieur. L'aventure avec Catarina est en effet une révélation pour notre Grande-Maître. Bon, par contre, cela n'aura aucune répercussion sur l'histoire principale puisqu'elle ne se souviendra de rien ;).

        Merci de ton passage par ici ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :