• Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    En début de semaine, je quittais ma petite maison pour aller dans l’ancienne demeure du Docteur De Hermint, afin de préparer la venue de Nath et Rowan. Je trouvais cette grande maison vraiment très agréable. Et puis, il y avait aussi ce jacuzzi qui me tentait au possible. 

    J’en profitais le soir même avec Raphaël. Une petite routine s’était installée entre nous : chaque soir, après son travail, il revenait directement de Newcrest pour venir me voir. Parfois, il ne restait pas longtemps, juste pour discuter, me jouer de la musique ou parfois, il restait jusqu’au petit matin.

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    Et, bien évidemment, ce n’était pas que pour parler. Je crois bien que nous avons testé chaque pièce de cette demeure pour faire l’amour. Je ne savais pas trop où j’allais dans cette relation et si elle allait aboutir à quoi que ce soit. Mais j’aimais être avec Raphaël, discuter avec lui, l’entendre rire. J’aimais quand il me regardait aussi intensément, cela me faisait fondre. Que cela faisait du bien d’être aimé. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    Mais ce jeudi soir, il ne pût venir car le concert dans lequel il jouait finissait tard. Me trouvant quelque peu désœuvrée, je me rappelais alors la lettre d’Emma que j’avais trouvé dans son carnet. Il était temps de la déchiffrer.

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

     

    Cela me prit une heure. Le code était finalement plus simple que je ne l’avais supposé. Et une fois décodée, la lettre me causa encore plus d’inquiétudes : 

    Aliénor, ma chère, chère Allie,

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

     

    Si tu as trouvé cette lettre et ce carnet, cela veut dire que cela s’est mal passé pour moi et que je ne suis plus de ce monde. En même temps, je ne me suis jamais attendu à autre chose de moi. J’ai toujours été trop : trop sensible, trop inadaptée, trop savante, trop perspicace pour leur propre bien. Et pourtant, c’est eux qui m’ont créé, c’est eux qui ont eu besoin de moi pour leurs projets. J’étais leur petit génie, leur singe savant, « leur savante folle » qui allait les aider à bâtir la société parfaite dont ils rêvaient.

    Mais bref, tu auras tous les détails dans ce carnet. J’ai écrit tout ce qui s’est passé à Newborn depuis ma conception. Je pense que tu seras bien étonnée de tous les dessous de cette ville… Et de ce que je t’ai caché également. Ce n’est pas que je ne te faisais pas confiance, ho non Allie, ce n’est pas ça. Je t’ai caché beaucoup de choses pour te protéger. Si tu savais comment Sarren et sa clique salivaient sur ton intelligence et sur comment ils pourraient l’utiliser pour leur propre compte, tu aurais pris peur.

    Je t’ais laissé quelque peu naïve et j’en suis désolée, mais cela était tellement agréable d’être à côté de toi, sans préjugé et sans faux-semblant. Tu étais ma bouffée d’air frais dans tout cela et j’y tenais…

    Je suis désolée, également, que notre dernière rencontre se soit soldée par cette scène hystérique… J’ai toujours été trop instable dans mes sentiments. Et encore plus quand il s’agissait de toi. Mais. Mais j’ai surjoué cette scène. Sache que c’est moi qui ai voulu que tu partes, moi qui ai suggéré à Louis que tu ailles travailler à San José. Oui, c’est un peu surréaliste, je le reconnais. Je voulais que tu partes de Newborn et en même temps, je n’avais pas envie de te laisser partir. Ce qui a donné cette scène complètement ingrate et méchante. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    Allie, pour finir, il faut que tu saches que j’ai usé de tout mon savoir pour créer quelque chose. Quelque chose dont je ne suis pas sûre que cela soit maîtrisable, malgré les brides qu’ils ont mises. Je ne sais pas quelles conséquences cela va avoir sur vos vies dans les années qui vont venir, j’en suis désolée par avance. Mais qu’est-ce que je suis fière de l’avoir créé. Et tout cela un peu grâce à toi…

    Je sais que ce que je te raconte, c’est vraiment flou pour toi. Encore une fois, tu auras tous les détails dans le carnet. Lis-le. Tu sauras ainsi ce qui se passe vraiment à Newborn. 

    Et puis, si tu peux, prend bien soin de mon frère. Prends soin de Raphaël. Il t’aime, je le sais, j’ai vu ses regards.

    J’ose espérer que rien de ce que je crains n’arrive et que tu ne lises jamais cette lettre.  Mais sinon, peut-être que toi, tu arriveras à quelque chose…

    A te revoir dans une autre vie mon Allie.

    Emma 

    La lettre s’arrêtait là. Une phrase tourbillonnait dans ma tête : Emma ne s’est pas suicidée, elle a été assassinée….

    Puis je me repris. Je n’en savais rien. Emma était plutôt vague dans ses accusations, même si je commençais à me douter de qui elle parlait. Mais pourquoi l’auraient-ils tué puisqu’apparemment elle était importante pour leur projet ? A moins qu’Emma eût l’intention de dévoiler des éléments sur eux ?

    Je passais la main dans mes cheveux, lassée. Toute cette histoire commençait à peser lourd dans mon esprit mais je ne savais que faire. Je ne pouvais quand même pas accuser à tort et à travers, sans preuve explicite. Et puis, accuser qui ? Silicon Intelligence ? La Clinique Proteria ? Tout cela était encore bien flou. 

    Il n’y avait qu’un moyen d’en savoir plus et c’était de lire le carnet d’Emma. Malgré tout, j’avais une certaine réticence à le lire. D’abord, parce qu’il faudrait le décoder. Et que cela allait prendre du temps. Et ensuite, parce qu’une fois que je l’aurais déchiffré et lu, je savais intuitivement que ma vie ne serait plus la même. L’ignorance avait parfois du bon. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    C’était un peu lâche, mais ce soir-là, je rangeais le carnet et la lettre et décidais de préparer l’arrivée de Rowan et Nath, laissant de côté toutes ses choses noires qui tourbillonnaient dans l’atmosphère de Newborn. 

    Ils arrivèrent par le train ce samedi matin. Comme à son habitude, Rowan avait revêtue une tenue excentrique : une grande robe noire avec un chapeau à voilette. Cela m’amusait toujours. Elle haussa un sourcil hautain en voyant ma figure. Nath, derrière elle, se retenait de rire. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    - Je vois que tu aimes toujours faire sensation quand tu arrives quelque part, toi.

    - Mais oui ! Rowan Kelly n’est pas n’importe qui quand même ! 

    Et puis elle se mit à rigoler et vint m’enlacer très fortement. 

    - Ma bichette ! Que je suis contente de te revoir. Alors, tu n’as pas fait trop de bêtises en mon absence ?

    - Ah ! … Heu…

    J’eus une moue gênée et Rowan et Nath haussèrent les sourcils, étonnés. Mais je n’allais pas en parler ici, sur le quai de la gare. Je les emmenais directement dans notre maison. Ils furent tous les deux admiratifs et très content de leur nouvelle location. En revanche, ils le furent moins quand je leur racontais tout ce qui m’était arrivé et ce que j’avais appris depuis mon arrivée ici à Newborn. A la fin, Rowan se prit la tête entre les mains puis me regarda d’un air faussement navré. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    - Alors, résumons : nous devons bosser sur un projet I.A. pour l’armée, mais toi, tu as découvert, ici à Newborn, un complot pour mettre en place une société eugéniste, ta meilleure amie a été plus ou moins assassinée, elle t’a quand même laissé un cahier codé, ta nièce est une surdouée qui pourrait intégrer une fondation très louche et par-dessus, le marché ta maman est une mafieuse. Tu as fait fort sur ce coup-là, ma chérie, tu as fait fort ! 

    Rowan me regardait avec un air très triste qui ne dura pas. Elle me fit ensuite un grand sourire et se montra t’elle que je la connaissais. 

    - En tout cas, moi, je suis partante, hein ! Des complots, ouais, dégommons-les. 

    Nath se montra pour son part un peu plus circonspect que sa compagne et surtout, très pragmatique : 

    - Avec tout ce que tu viens de nous apprendre, Allie, penses-tu que nous puissions être en danger ?

    - Mm, non, je ne pense pas. A part Raphaël avec qui j’ai discuté et Candice, personne ne se doute de ce que je sais…. Enfin, de ce que j’en ai déduit. Parce que je ne suis pas sûre à cent pour cent de ce que j’extrapole. Il faudra que je décode le carnet d’Emma pour connaître la vérité. 

    Rowan fronça les sourcils. 

    - Mais… Es-tu sûre que ton amie n’affabulât pas ? Si elle était aussi instable que tu le dis, est-ce qu’il ne serait pas possible qu’elle se soit inventée des choses qui n’existaient pas ? Que cette ville soit raciste ne m’étonne pas outre-mesure, nous sommes dans le sud après tout. Mais le reste… 

    Rowan me regardait avec un air dubitatif dans le regard. Je trouvais tout à fait normal son interrogation. Elle ne connaissait pas Emma comme je l’avais connu, sa façon d’être. 

    - Non Rowan. Emma n’a jamais menti. Pas pour les choses graves. Je suis totalement sûre qu’elle a écrit la vérité dans son journal. Et c’est bien ce qui me dérange.

    - Veux-tu que je t’aide à décoder le carnet ? 

    C’était Nath qui avait parlé. Je savais qu’il était féru de cryptologie et d’énigmes en tout genre. Mais je hochais la tête négativement. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    - Je te remercie, Nath, dans une autre circonstance, j’aurais accepté. Mas là, je préfère essayer de le décoder toute seule. Je dois bien ça à Emma…. Bien, on va quand même faire un tour dans Newborn, non, qu’est-ce que vous en dites ? 

    Mes deux amis hochèrent la tête. Après tant de temps passé dans le train, ils avaient besoin de se dégourdir les jambes. Rowan fut ravie de visiter le centre-ville qui avait un petit air de Nouvelle-Orléans. Elle repéra même une vieille maison toute fermée et nous dit avec un air d’outre-tombe que c’était peut-être l’antre d’un vampire. Cela nous fit sourire Nath et moi. Rowan et ses lubies.

    Je leur montrais également le siège de Silicon Intelligence, là où ils viendraient travailler dès lundi. Notre humeur, plutôt joyeuse, retomba quelque peu et pour nous redonner un peu le moral, je les invitais au pub du velours bleu. Rowan tint à nous offrir un verre. Elle porta un toast en regardant Nath avec des yeux pleins d’amours. 

    - A Nathanael, le plus formidable des garçons qui a accepté dans sa vie la folle jeune femme que je suis. 

    Elle lui sourit et l’embrassa. J’eus une mimique ravie. Ils allaient si bien ensemble, c’était comme une évidence pour moi. C’est alors que Rowan leva son verre une seconde fois pour porter un autre toast. Je haussais le sourcil. 

    - Et fêtons la mort de mon grand-père ! Qu’il crève en enfer cette pourriture ! 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    J’avalais de travers et regardais Rowan, un peu surprise. 

    - Ho ! Il est décédé ?

    - Un peu mon neveu. Je l’ai appris il y a 3 jours. Et tu penses bien que je ne vais aucunement venir à son enterrement. Pas après toutes les saloperies qu’il m’a faites. 

    Nath lui posa une main affectueuse sur l’épaule et l’embrassa sur la joue. J’eus une grimace compatissante et je trinquais avec elle. Le grand-père de Rowan n’avait pas du tout été un homme bon, c’était le moins que l’on puisse dire. Mon amie m’avait raconté ce qu’elle avait vécu lorsque nous étions ensemble à San José… 

    Rowan était née dans un squat, à New York d’une mère droguée et prostituée. Elle n’a jamais su qui était son père. Elle ne pensait même pas d’ailleurs que sa mère l’ait su elle-même. Joan, sa mère a essayé de faire du mieux qu’elle pouvait quand elle était tout bébé mais elle se rendit bien vite compte que c’était au-dessus de ses capacités. Alors, elle décida pour le bien de sa fille, et quoi qui lui en coûtait de revenir chez ses parents, petits fermiers, dans l’Oklahoma.

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

     

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    Elle resta juste le temps de leur laisser leur fille puis repartit, ne pouvant supporter les récriminations incessantes de ses parents. Rowan ne la revit jamais.

    Elle avait tout juste 3 ans quand elle était arrivée chez ses grands-parents. Mais, même étant toute petite, elle comprit bien vite qu’elle avait intérêt à ne pas se faire remarquer. Car de l’amour, il n’y en eut point. Mais, des coups et des brimades, il y en eu à foisons.  

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    Pendant douze ans qu’elle eut à vivre sous le toit de ses grands-parents, il n’y eut point de parole tendre ou d’encouragement, seul le travail de la ferme comptait. Et très jeune, elle dût faire sa part, sous peine de coups et de maltraitance.

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

     

    Tout cela durcit le caractère de Rowan et elle vint à développer une haine féroce envers ceux qui auraient dû la protéger. 

    A ces 16 ans révolus, elle décida qu’elle en avait assez vécu et s’enfuit, emportant avec elle les économies de ses grands-parents. Et, afin de pouvoir disposer d’assez de temps avant qu’ils n’appellent la police (pour le vol et non pour la ramener chez eux), elle creva tous les pneus de la camionnette de son grand-père, jeta son portable dans le puit et coupa les fils de la ligne téléphonique. Elle n’eut pas un regard en arrière.

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

     

     Elle trouva rapidement un job de serveuse à San José. Elle vivota ainsi quelques instants puis elle finit par trouver un petit copain féru d’informatique. Et également pirate du web à ses heures. Rowan ne garda pas longtemps le petit copain. Le piratage informatique en revanche, lui, resta.A mon instar, elle aurait pu également mal finir mais elle fut repéchée par un homme d’affaires, plutôt amusé par sa performance informatique sur le logiciel, supposé inviolable de sa société. Il voyait également le potentiel qu’elle pourrait avoir pour son entreprise.Un deal eut lieu entre eux : il lui payait des cours plus pointus d’informatique, elle pourrait ensuite être embauchée dans sa société et en échange, elle passait des moments avec lui quand il le voulait… Certes, on n’est pas loin de la prostitution mais Rowan ne faisait pas la fine bouche quand elle souhaitait quelque chose.

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    Elle eut son diplôme d’ingénieur informatique. Avec mention. Et fut embauchée par Silicon Intelligence. Exit l’homme d’affaire et sa société. 

    Et c’est ainsi que je la connus. Rowan n’était pas une sainte mais elle s’était malgré tout relativement bien construite au vu de la misère de son enfance… 

    Je revins au temps présent et fit un sourire affectueux à Rowan. Nous étions un peu cabossées par la vie, mais nous étions amies et c’est tout ce qui comptait.Une fois notre verre fini, nous décidâmes de rentrer. Rowan et Nath étaient fatigués de leur voyage et voulaient se reposer.Et pendant qu’ils rejoignaient leur chambre, moi je m’installais à mon bureau et rouvrait le carnet d’Emma. Ce carnet était un poids dans mon esprit. Il fallait absolument que j’arrive à le décoder. Je voulais en savoir plus sur Emma. Surtout après avoir lu sa lettre, qui me faisait peur. Qu’allais-je donc découvrir qui mettrait à mal tout ce à quoi j’avais cru jusqu’à présent ?Mais tout d’abord, il fallait que je trouve le code. Et, bien évidemment, ce n’était pas le même que celui de la lettre. Sinon, cela aurait trop facile.

    Je me plongeais dans mes souvenirs, essayant de me rappeler si Emma avait laissé échapper des indices malgré elle. 

    Et puis, une fulgurance.

    Je me souvins d’un après-midi à la bibliothèque, alors que nous étions dans le dernier grade de l’école élémentaire. Nous étions installées comme souvent au premier étage, là où personne n’allait car les livres étaient trop rébarbatif ou trop anciens pour intéresser quelqu’un. Emma était plongée dans un gros bouquin au titre abscons et je m’étais penchée vers elle pour en savoir plus : 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    - C’est intéressant ce que tu lis, Emma ? Cela fait deux heures que tu es dessus.

    - Ho oui ! Sais-tu que l’on peut coder un message de différentes façons ? On peut échanger une lettre contre une autre, cela c’est la formule la plus simple. Cela s’appelle la substitution monoalphabétique. Mais il y a encore plus fort, c’est la substitution polyalphabétique ou intitulé le « chiffre de Vigenère ».

    - Aha ? Mais cela va te servir à quoi tout cela ?

    - C’est pour m’entraîner quand je travaillerais pour le Pentagone. Je suis sûre que cela sera utile. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    Et nous en étions restées là. Je n’avais plus jamais repris cette conversation avec Emma et son intérêt pour le chiffre de Vigenère. Mais cela devait être cela, je le sentais. Il me fallait maintenant trouver la première clé de chiffrement. Où l’avait-elle donc cachée ?

    Mais au moment où j’allais me mettre au travail, mon téléphone sonna. C’était Raphaël. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    - Bonsoir Allie. Es-tu libre ce soir ? Je m’ennuie un peu sans toi et j’aurais bien aimé te voir. Veux-tu passer à la maison ?

    - Ho ! … euh… 

    Je posais un instant les yeux sur le carnet ouvert. C’était dommage, j’étais sûre d’avoir trouvé la méthode de déchiffrement d’Emma…. Mais bon. Une soirée avec Raphaël ne se refusait pas. 

    - Oui, bien sûr. Je me prépare et j’arrive. 

    Une fois la conversation terminée, je rangeais mes papiers et le carnet, toujours en lieu sûr. Puis je me changeais rapidement, mettant une robe un peu plus sexy.

    En chemin, je regardais quand même derrière moi, devenant quelque peu paranoïaque. Mais non, bien sûr, il n’y avait personne qui me suivait. 

    Chapitre 14 : Les secrets d'Emma

    La soirée fut bien agréable et me permit finalement d’oublier un peu ce qui me prenait la tête à ce moment-là. Même si bien évidemment, il faudrait que j’y revienne très rapidement.

    « Chapitre 13 : La confession de TerryChapitre 15 : Jay Sarren »

  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Août à 10:49

    Comme je l'ai dit, voilà un chapitre très dense et très intense.  J'ai adoré la façon dont tout est amené, la dextérité dans ton récit pour tout amener comme si ça coulait de source.  Cela paraît presque facile de mener un tel chapitre, c'est vraiment très réussi.  J'ai adoré.  Vraiment, je me suis régalée.

    Allie. Sa relation avec Raphael s'installe doucement. 
    C'est vrai que de ma fenêtre, j'ai pu avoir l'impression que Raphael était le moteur du couple, il vient, il l'appelle, il partage son art avec Allie.  Et si j'avais pu imaginer que Allie restait plus sa réserve, ne donnait d'elle-même que le côté charnel, il apparaît qu'elle et Raphael parviennent à discuter aussi.  Cela me rassure, j'avais peur que Allie ne livre pas ce qu'elle était devenue, laissant finalement Raphael aimer celle dont il avait le souvenir et non pas la femme qu'est devenue Allie.  Oui, cela me rassure.  J'ai toujours peur qu'il y ait mal donne en amour et qu'on se retrouve à aimer une autre version que celle réelle de l'autre (je sais, je ne suis pas claire mais je me comprends)

    Le carnet d'Emma. En voilà une sacrée révélation! :o  Du théâtre!  Cette ultime scène de "rupture" d'amitié n'était que de la manipulation :/  Je trouve cette idée très violente.  Et d'autant plus violente qu'à l'époque Emma juge qu'Allie doit partir pour son bien mais au final explique que Allie pourrait être celle qui pourra déjouer les plans dont Newborn est l'objet alors que de toute évidence, si Allie lit ce carnet c'est qu'Emma y a laissé sa vie.
    Suicide ou assassinat?  Difficile de répondre à cette question à ce stade de l'histoire.
    Jusqu'ici, j'étais persuadée que Emma s'était sacrifiée parce qu'elle avait dans l'idée que son sacrifice était nécessaire à une cause juste: ne pas s'impliquer dans un projet auquel elle n'adhérait pas ou qu'elle refusait.  Sa mort, dans mon imaginaire, était une façon de couper l'herbe sous le pied aux vilains qui voulaient se servir d'elle.  Bon, apparemment, je me suis trompée :D  Et je suis très impatiente d'en apprendre plus.
    Je suis impatiente et en même temps, je comprends que Allie retarde le moment de savoir.  
    Il faut souffler entre deux coups de canons, moi, je dis.  On n'est pas à deux jours près.

    Rowan.
    Elle est magnifique.  Elle brille.  Une battante.  Tout sauf une martyr, qui a fait une force de ses faiblesses.  Tout ce que j'aime dans un personnage qui en plus, n'hésite pas à aimer et à s'investir dans ses relations.  Une perle dans le récit.  Un diamant brut.  
    La force d'une histoire c'est aussi tous ces personnages secondaires qui bouleversent.

     Nath.  Je crois que je me suis trouvée mon personnage préféré de Singularité ♥  Cela peut surprendre mais c'est comme ça.  Il y a une force tranquille dans cet homme que j'aime, une intelligence innée, une façon d'être qui me séduit.  Je ne sais pas grand chose de lui mais je suis sous le charme.  La force tranquille qui ne paraît pas mais est.  C'est trop bien.

    La phrase qui m'intrigue le plus dans ce récit, c'est une phrase d'Emma (c'est peut-être moi qui y vois quelque chose qui n'y est pas mais bon :D ) "C'est eux qui m'ont créée" ... J'ai hâte de lire la suite.

    Ah Singularité!  J'aime trop.  Merci, Agathe pour ce récit palpitant et tous ces personnages qui me font m'enthousiasmer.  

    Et mention spéciale à tes illustrations.  Elles sont splendides ♥♥

    2
    Lundi 24 Août à 14:02

    Eulaline, 

    Wooa, quel commentaire et quel intérêt ♥♥♥.

    En fait, je sue sang et eau pour arriver à ce que tout coïncide dans ce chapitre et dans les autres ouch. Il faut parfois que je revienne en arrière pour éviter de dire des bêtises ^^. 

    Raphaël et Aliénor, oui tout est simple car elle se laisse aimer sans se poser de question. Tu noteras tout de même que Raphaël n'a pas encore proposé d'avoir une relation plus sérieuse. Peut-être que la relation de la demoiselle ne serait pas si simple. 

    Ah, Emma, tout un chapitre (enfin plutôt 2 ^^). Il ne faut pas oublier qu'Emma est née à Newborn et a été élevé par des gens qui ont certaines idées bien arrêtées. Cela influence quand même une enfant, même si elle peut se rebeller à l'adolescence et à l'âge adulte. La jeune fille n'était pas une oie blanche, je dirais même qu'elle était plutôt tendance grise. Son amitié avec Aliénor était sa bouffée d'air et sa faiblesse. Elle a préféré oui, qu'Aliénor parte de la ville car elle savait qu'elle en serait plus forte. Et qui sait, peut-être plus à même d'arriver à trouver une solution ensuite. 

    Rowan, oui, une superbe jeune femme qui ne s'en laisse pas compter. Il y en a qui plie et abandonne dès l'enfance, mais elle, elle a juste rongé son frein et attendu le moment propice pour se concrétiser. Je n'ai pas trop été dans le détail, mais Rowan ne s'embarrasse pas trop de la morale si cela peut lui permettre d'évoluer et d'arriver à ce qu'elle a envie. Et c'est aussi une très bonne amie pour Aliénor. Notre petite rousse sait s'entourer de personnes qui lui seront bienveillantes ^^.

    Ah, Nath, c'est celui dont je parle le moins pourtant. Pour ma part, c'est le gros "nounours" de la bande, une force tranquille qui ne s'en laisse pas compter. Un roc, une ancre solide pour ses demoiselles. Il ne s'emballe pas, il va au plus concret et au plus pragmatique. 

    Quand à la phrase qui t'étonnes, elle est bien ce qu'elle est, au sens le plus littéral du terme. Tu te rends compte donc du fardeau émotionnelle qu'à ressenti Emma.... 

    Merci en tout cas pour ton enthousiasme, tes commentaires, tes questions toujours très intéressantes. C'est un bonheur à chaque fois de découvrir tes réactions sur ce qui se passe. 

    J'espère que la suite te passionnera tout autant car cela va aller crescendo ;)

    ♥♥♥

    3
    Mercredi 26 Août à 11:26

    Ouille... dur de commenter après Eulaline qui a déjà tout très bien exprimé... cool

    Du coup je me contenterais de rebondir sur ces fameuses brides ! sarcastic C'est inquiétant de constater qu'elles sont sûrement en partie (?) inopérationnelles ! Dans quelle mesure et à quel niveau ?  Est-ce que cela peut représenter un danger ? Existe-t-il une boucle de rattrapage ?

    Sinon, la naissance de cette relation entre Allie et Raph" est bien agréable à suivre... ♥♥♥

    J'aime beaucoup le caractère calme de Nath qui vient équilibrer le côté tout feu tout flamme de Rowan qui a l'air aimer sauter à pieds joints dans les ennuis !  he

    J'ai maintenant hâte de lire ce fameux chapitre sur Jay... qui n'est apparu jusqu'ici que de dos et seulement dans les conversations des collègues... Que de mystères ! winktongue

      • Mercredi 26 Août à 14:16

        Parthenia,

        Ah oui, cette fameuse "laisse" intello. Les brides ont été crées il y a 5 ans lorsque Emma s'est rendue compte qu'elle avait eu les yeux plus gros que le ventre lors de la création de quelque chose sarcastic. Le problème est que ces brides n'ont pas été mises en place par elle. C'est Emma qui connaissait le plus sa création et c'était donc elle qui aurait été le plus à même de fournir des brides très solides. Elle n'a rien dit car elle envisageait cela comme une porte de sortie tout en sachant que le chaos pourrait s'installer. Oui, l'ambiguïté est son amie... 

        Oui, Alienor et Raphaël forment un couple très mignon ♥. 

        Ah Rowan, elle serait du genre à dire : "des emmerdes, allons-y que je leur casse la gueule "he . Je l'aime beaucoup cette miss. Une enfance pas facile mais elle trouve toujours le moyen de retourner sur ses pattes. Heureusement qu'il y a Nath pour calmer ces 2 demoiselles. ^^

        Jay, ah Jay ! Je suis justement en train de mettre au propre le chapitre parlant de lui (vous en saurez guère plus mais je sens que vous allez rouspéter glasses) et après, je prendrais les screens. J'en frémis d'avance : je dois organiser une réunion à Silicon Intelligence et j'ai déjà la hantise des chaises musicales... 

        Merci pour ton commentaire et ton intérêt toujours renouvelé pour mon histoire, cela fait bien plaisir ♥♥♥ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :